La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2013 - Culture et objets, nouveaux territoires de l'Internet

Comment sortir du paradoxe inacceptable d’une France qui perd ses emplois malgré sa créativité dans les jeux vidéo ?

Par Patrice MARTIN-LALANDE

Député du Loir-et-Cher, coprésident du groupe d’études « Internet et société numérique » à l’Assemblée nationale, auteur d’un rapport remis au Premier ministre sur le régime juridique du jeu vidéo

 

La France est considérée comme un des pays les plus créatifs au monde dans l'industrie du jeu vidéo. Et pourtant, elle a perdu plus de 5 000 emplois sur 10 000 dans cette industrie, ces dernières années ! Cette situation paradoxale est inacceptable : nous ne pouvons nous résigner à perdre massivement des emplois sur un marché en plein développement où nous avons une des meilleures créativités au monde ! Il nous faut réagir sans plus attendre face à la concurrence efficace d’un certain nombre de pays et au moment où les cartes de l’industrie du jeu vidéo sont redistribuées par la dématérialisation et la mobilité. C’est pourquoi, après avoir été missionné par le Premier ministre a) pour réfléchir au régime juridique du jeu vidéo, je plaide pour b) une mise à niveau de la politique française et européenne de soutien au jeu vidéo, avec, notamment, c) une modernisation du crédit d’impôt « jeux vidéo ».

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


May 2013 - Culture and objects, new territories on the internet

How to break free from the unacceptable paradox of France losing jobs despite its creativity in video games?

Patrice MARTIN-LALANDE

Député du Loir-et-Cher, coprésident du groupe d’études « Internet et société numérique » à l’Assemblée nationale, auteur d’un rapport remis au Premier ministre sur le régime juridique du jeu vidéo

 

Though considered one of the most creative lands in the sector of video games, France has, in recent years, lost half of the 10.000 jobs in this business! This paradox is unacceptable. We cannot resign ourselves to this massive job loss in a thriving mar- ket where the country has proven its outstanding creativity! We must react immediately to the stiff competition from other coun- tries now that a new hand is being dealt in the video gaming business owing to dematerialization and mobility. The author, whom the Prime Minister’s office has asked to make proposals about a legal framework for video games, presents an argument for updating French and EU policies for subsidizing this busi- ness, in particular, by modernizing a tax credit for this sector.

Retour au sommaire


Mai 2013 - Kultur und objeKte, neue territorien des internets

Wie lässt sich eine Lösung für das inakzeptable Paradox fin- den, dass Frankreich trotz seiner Kreativität auf dem Gebiet der Videospiele Arbeitsplätze in diesem Sektor verliert ?

Patrice MARTIN-LALANDE

Député du Loir-et-Cher, coprésident du groupe d’études « Internet et société numérique » à l’Assemblée nationale, auteur d’un rapport remis au Premier ministre sur le régime juridique du jeu vidéo

 

Frankreich wird als eins der kreativsten Länder der Welt auf dem Gebiet der Videospiele angesehen. Und trotzdem hat es in den vergangenen Jahren mehr als 5 000 von 10 000 Arbeitsplätzen in dieser Industrie verloren ! Diese paradoxe Situation ist inakzeptabel : man kann sich nicht damit abfin- den, massiv Arbeitsplätze auf einem Markt zu verlieren, der sich mitten in der Entwicklung befindet und der weltweit über eine der besten Kreativitäten verfügt ! Frankreich muss reagie- ren und darf nicht länger warten, denn die Konkurrenz in einer gewissen Anzahl von Ländern ist sehr stark und zur Zeit werden die Karten dieser Industrie im Zuge der Dematerialisierung und der Mobilität neu verteilt.
Nachdem ich vom Premier ministrebeauftragt wurde, um a) über die Rechtsform des Videospiels nachzudenken, plädiere ich also b) für eine Angleichung der französischen und europäischen Politik zur Unterstützung des Videospiels mit im besonderen c) einer modernen Fassung des Steueranrechnungsbetrags für Videospiele.

Retour au sommaire


Mayo 2013 - Cultura y objetos, nuevos territorios de Internet

Francia pierde sus empleos a pesar de su creatividad en los videojuegos, ¿cómo salir de esta paradoja inaceptable?

Patrice MARTIN-LALANDE

Député du Loir-et-Cher, coprésident du groupe d’études « Internet et société numérique » à l’Assemblée nationale, auteur d’un rapport remis au Premier ministre sur le régime juridique du jeu vidéo

 

Francia es considerada como uno de los países más creativos del mundo en la industria de los videojuegos. Sin embargo, ha per- dido más de 5000 puestos (de 10000) en esta industria en los últimos años. Esta situación paradójica es inaceptable, no pode- mos resignarnos a perder puestos en un mercado en pleno creci- miento donde somos uno de los más creativos en el mundo. Debemos reaccionar sin demora para hacer frente a la compe- tencia de un cierto número de países, en el momento en que las cartas de la industria de los videojuegos se redistribuyen a través de la desmaterialización y la movilidad. Por eso, en mi papel de encargado por el Primer Ministro para reflexionar sobre el régimen jurídico de los videojuegos, abogo por la modificación de las políticas francesa y europea de apoyo a los videojuegos, en particular a través de una moder- nización del crédito fiscal relacionado con los «videojuegos».

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr