La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2013 - Culture et objets, nouveaux territoires de l'Internet

La gratuité sur Internet : de la logique marchande à la logique communautaire

Par Godefroy DANG NGUYEN,

Professeur et directeur scientifique adjoint à Télécom Bretagne, Marsouin

Sylvain DEJEAN

Docteur en Économie de l’Université de Pau et coordinateur du GIS Marsouin, Télécom Bretagne, CREM (Centre de Recherche en Économie et Management)

et

Thierry PÉNARD

Professeur d’Économie à l’Université de Rennes 1 et chercheur au CREM (Centre de Recherche en Économie et Management), Marsouin

 

L’omniprésence de la « gratuité » ravit en même temps qu’elle fait peur, aux entreprises, tout d’abord, parce que sur Internet, généralement, « on ne fait pas (ou pas beaucoup) d’argent », à quelques exceptions près, et aux particuliers, ensuite, parce qu’il y aurait un prix caché à payer, celui de la perte de l’anonymat et de l’intrusion dans la vie privée. Il est vrai qu’Internet a mis en avant la gratuité comme méthode pour capturer des clients. Mais Internet a aussi dévoilé des capacités de communication et de production collective de savoirs de qualité, révélant ainsi la grande propension des êtres humains à coopérer. Affiché à un tel niveau, cet esprit collaboratif est un peu une surprise dans le contexte actuel d’individualisation croissante des trajectoires sociales.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


May 2013 - Culture and objects, new territories on the internet

Free on the Internet: From a mercantile to a community-based rationale

Godefroy DANG NGUYEN,

Professeur et directeur scientifique adjoint à Télécom Bretagne, Marsouin

Sylvain DEJEAN

Docteur en Économie de l’Université de Pau et coordinateur du GIS Marsouin, Télécom Bretagne, CREM (Centre de Recherche en Économie et Management)

and

Thierry PÉNARD

Professeur d’Économie à l’Université de Rennes 1 et chercheur au CREM (Centre de Recherche en Économie et Management), Marsouin

 

The omnipresence of “free” services on the Internet is exciting, a source of both pleasure and fear for companies. For firms, “you don’t make (much) money on the Web”, apart from a few exceptions; and for individuals, there is probably a hidden price, namely the loss of anonymity and the trespassing of the private sphere. The Internet has put forth the “free” business model to capture customers, but it has also shown its capacity for a collective communication and production of knowledge of a good quality, thus revealing how strongly human beings are inclined to cooperate. Revealed on such a scale, this spirit of cooperation comes as a surprise given the increasing individualization of social trajectories.

Retour au sommaire


Mai 2013 - Kultur und objeKte, neue territorien des internets

Kostenlosigkeit im Internet : von der Handelslogik zur Gemeinschaftslogik

Godefroy DANG NGUYEN,

Professeur et directeur scientifique adjoint à Télécom Bretagne, Marsouin

Sylvain DEJEAN

Docteur en Économie de l’Université de Pau et coordinateur du GIS Marsouin, Télécom Bretagne, CREM (Centre de Recherche en Économie et Management)

und

Thierry PÉNARD

Professeur d’Économie à l’Université de Rennes 1 et chercheur au CREM (Centre de Recherche en Économie et Management), Marsouin

 

Die Allgegenwart der „Kostenlosigkeit“ im Internet begeistert, macht aber gleichzeitig Angst. Zuerst den Unternehmen, denn im allgemeinen „macht man im Internet kein (oder nicht viel) Geld“ - bis auf wenige Ausnahmen - und dann den Privatpersonen, weil es anscheinend einen verborgenen Preis zu zahlen gibt, den des Verlustes des Anonymität und des Eindringens in die Privatsphäre. Es stimmt, dass die
Kostenlosigkeit im Internet als Methode vorgebracht wurde, mit der sich Kunden gewinnen lassen. Aber das Internet hat auch Kommunikations und kollektive Produktionsmöglichkeiten für Inhalte von hoher Qualität geschaffen und es hat damit die große Neigung der Menschen zur Zusammenarbeit erkennen lassen. Dass dieser kooperative Geist sich auf einem solchen Niveau manifestiert, ist in dem aktuellen Kontext zunehmender Individualisierung sozialer Lebensentwürfe überraschend.

Retour au sommaire


Mayo 2013 - Cultura y objetos, nuevos territorios de Internet

La gratuidad en Internet, de la lógica de mercado a la lógica comunitaria

Godefroy DANG NGUYEN,

Professeur et directeur scientifique adjoint à Télécom Bretagne, Marsouin

Sylvain DEJEAN

Docteur en Économie de l’Université de Pau et coordinateur du GIS Marsouin, Télécom Bretagne, CREM (Centre de Recherche en Économie et Management)

y

Thierry PÉNARD

Professeur d’Économie à l’Université de Rennes 1 et chercheur au CREM (Centre de Recherche en Économie et Management), Marsouin

 

La omnipresencia de lo «gratuito» ilusiona al mismo tiempo que preocupa. En primer lugar a las empresas porque a través de Internet, por lo general, «no se gana mucho dinero» (o no tanto), con algunas excepciones. En segundo lugar a los particulares, porque existe un precio oculto, el de la pérdida del anonimato y la intrusión en la vida privada. Es cierto que Internet ha sabido utilizar lo gratuito para captar clientes. Pero al mismo tiempo, Internet ha revelado la capacidad de comunicación y producción colectiva de conocimiento, revelando de esta forma la propensión de los seres humanos a la cooperación. Este espíritu de colaboración, a un nivel tan elevado, no deja de sorprender en el contexto actual de una creciente individualización de las trayectorias sociales.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr