La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2013 - Culture et objets, nouveaux territoires de l'Internet

L’Internet des objets : quelles perspectives pour les acteurs de la logistique ?

Par Jean-Pierre DARDAYROL,

Ingénieur général des Mines

Claudine DUCHESNE

Contrôleur général Économique et Financier

et

Loïc de la COCHETIÈRE

Chargé de mission

 

Le Conseil général de l’Économie, de l’Industrie, de l’Énergie et des Technologies (CGEIET) a conduit une mission de conseil sur le recours aux technologies de l’Internet des objets dans les domaines intéressant la logistique transfrontière. Ce travail de prospective a débouché sur quatre constats : – l’Internet des objets est une perspective motivante et crédible ; – un mouvement de moyen-long terme est enclenché visant à tirer profit des potentialités des Internets des objets, dont les deux moteurs essentiels seront l’économie des entreprises (à travers l’optimisation des chaînes de traitement) et la sécurité dans son acception la plus large ; – la généralisation de l’Internet des objets repose sur des logiques originales propres à chaque acteur, dans un contexte où coexisteront des pluralités de standards, de technologies, d’architectures et d’opérateurs ; – et, enfin, à terme, la massification des usages de l’Internet des objets passera par l’apport d’une réponse à plusieurs défis non technologiques concernant notamment la protection de la vie privée et l’intelligence économique.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


May 2013 - Culture and objects, new territories on the internet

 

The Internet of things: What prospects for logistics?

Jean-Pierre DARDAYROL,

Ingénieur général des Mines

Claudine DUCHESNE

Contrôleur général Économique et Financier

and

Loïc de la COCHETIÈRE

Chargé de mission

 

The CGEIET (Conseil Général de l’Économie, de l’Industrie, de l’Énergie et des Technologies) has had an advisory assignment about the technology of the Internet of things in transborder logistics. This foreword-looking study made four observations. First of all, the Internet of things is a motivating and credible prospect. Secondly, a midor long term trend is under way for taking advantage of of the Internet of things; its driving force is business economics and security in the broadest sense of the word. Thirdly, generalizing the Internet of things depends on rationales specific to each stakeholder in a context with a plurality of standards, techniques, architectures and operators. Finally, mass uses of the Internet of things entail finding solutions to several nontechnological problems, mainly having to do with the protection of privacy and economic intelligence.

Retour au sommaire


Mai 2013 - Kultur und objeKte, neue territorien des internets

Das Internet der Dinge : welche Perspektiven für die Akteure der Logistik ?

Jean-Pierre DARDAYROL,

Ingénieur général des Mines

Claudine DUCHESNE

Contrôleur général Économique et Financier

und

Loïc de la COCHETIÈRE

Chargé de mission

Der Conseil général de l’Économie, de l’Industrie, de l’Énergie et des Technologies hat eine Studie über die Inanspruchnahme der Technologien des Internets der Dinge auf den Gebieten erarbeiten lassen, die für die grenzüberschreitende Logistik relevant sind.
Diese futurologische Arbeit hatte vier Feststellungen zum Ergebnis :
– das Internet der Dinge ist eine motivierende und überzeugende Perspektive ;
– eine mittel bis langfristige Entwicklung hat begonnen und zielt darauf ab, aus den Potenzialitäten des Internets der Dinge Nutzen zu ziehen, das im wesentlichen zwei Antriebskräfte haben wird : die Betriebswirtschaft (durch die Optimierung der Fertigungskette) und die Sicherheit im weitesten Sinne ;
– die Verbreitung des Internets der Dinge beruht darauf, dass jeder Akteur seine Eigenlogik in einem Kontext entwickelt, in dem eine Vielfalt von Standards, Technologien, Architekturen und Betreibern nebeneinander existieren werden ;
– und schließlich wird die Vermassung der Nutzung des Internets der Dinge eine Antwort auf mehrere Herausforderungen erfordern, die nicht technologischer Natur sind. Hierzu gehören vor allem der Schutz der Privatsphäre und die wirtschaftliche Intelligenz.

Retour au sommaire


Mayo 2013 - Cultura y objetos, nuevos territorios de Internet

Internet de las cosas: ¿cuáles son las perspectivas para los actores de la logística?

Jean-Pierre DARDAYROL,

Ingénieur général des Mines

Claudine DUCHESNE

Contrôleur général Économique et Financier

y

Loïc de la COCHETIÈRE

Chargé de mission

 

El Consejo General de Economía, Industria, Energía y Tecnología (CGEIET) ha realizado una misión de consejo sobre el uso de tecnologías de Internet por parte de los objetos en ámbitos relacionados con la logística transfronteriza.
Este estudio ha arrojado cuatro resultados:
– el Internet de las cosas es una perspectiva innovadora y posible;
– se ha puesto en marcha un movimiento a mediano y largo plazo que busca aprovechar el potencial del Internet de las cosas, cuyos dos factores clave son la economía de las empresas (a través de la optimización de los sistemas de procesamiento) y la seguridad en el sentido de más amplio de la palabra;
– la popularización del Internet de las cosas se basa en una lógica original, propia a cada actor, en un contexto en el que la pluralidad de normas, tecnologías, arquitecturas y operadores coexisten;
– y, por último, para que los usos del Internet de las cosas sea masivo hay que responder a varios desafíos no tecnológicos, incluyendo la protección de la vida privada y la inteligencia económica.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr