La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Août 2014 - Les mutations de l'industrie de la publicité

La publicité à l’heure des médias sociaux : l’enjeu de la subtilit

Par Christophe DESHAYES,
Président de Tech2innovate

 

Née avec la télévision et indissociable de la société de consommation, l’industrie de la « pub » a apporté un nouveau langage, une nouvelle culture et un nouveau credo, le bonheur grâce à la consommation. Ce faisant, elle a ringardisé la réclame, qui l’avait précédée dans la promotion commerciale des produits. L’essor actuel des médias sociaux constitue un choc de modernité analogue, qui est susceptible à son tour de déclasser l’industrie publicitaire et de faire naître une nouvelle manière de communiquer. Les médias sociaux semblent en effet mieux armés pour accompagner des attentes sociales multiples et souvent contradictoires (envie de participer mais sans s’engager, désir de personnalisation et en même temps d’appartenance, engagement citoyen et défiance vis-à-vis des institutions…). La puissance du message publicitaire faiblit devant l’efficacité de la recommandation sociale : la force de conviction des publicitaires sera-t-elle supplantée par la capacité d’influence qui s’exerce à travers des réseaux d’affinités ou d’intérêt ?

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


   August 2014 - Transformations in advertising

Advertising in the social media era: A matter of subtlety

Christophe Deshayes,
president of Tech2Innovate

 

Concurrent with television and inseparable from consumer society, the “ad” trade bred a new language, culture and creed: happiness through consumption. As a consequence, ads for selling products during the previous era became old hat. In like manner, the social media are setting off a shock of modernity that risks downgrading the advertising industry and giving birth to new forms of communication. They seem better adapted to respond to several, often contradictory, social expectations: wanting to join in but without making commitment, defying institutions or longing for personalization, a sense of belonging and a civic spirit. The dazzle of an ad’s message pales before the buzz of a social recommendation. Will the ability to exercise influence through networks based on affinity or interests supplant the advertiser’s persuasiveness?

 

Retour au sommaire


August 2014 - DIE WANDLUNGEN IN DER WERBEWIRTSCHAFT

Werbung in der Zeit der sozialen Netzwerke : die große Bedeutung der Subtilität

Christophe Deshayes,
Präsident von Tech2Innovate

 

Mit der Werbewirtschaft, die gleichzeitig mit dem Fernsehen entstand und die unauflöslich mit der Konsumgesellschaft verbunden ist, wurde eine neue Sprache geschaffen, eine neue Kultur und das neue Credo des Glücks durch den Konsum. Hierdurch sank das Niveau der Reklame, wie sie in vorausgegangenen Zeiten zur Verkaufsförderung konzipiert worden war. Der gegenwärtige Aufschwung der sozialen Netzwerke stellt einen analogen Modernitätsschub dar, denn er kann seinerseits die Werbeindustrie deklassieren und einer neuen Art der Kommunikation den Weg bahnen.
Die sozialen Netzwerke sind anscheinend besser dazu geeignet, die vielfältigen Erwartungen des Publikums, die oftmals widersprüchlich sind (Lust, sich zu beteiligen, aber ohne sich zu engagieren, Wunsch nach persönlicher Ansprache und gleichzeitig nach sozialer und gesellschaftlicher Zugehörigkeit und Misstrauen gegenüber den Institutionen ...), zu begleiten. Die Wirksamkeit der Werbebotschaft wird schwächer im Vergleich zur sozialen Empfehlung : wird die Überzeugungskraft der Werbefachleute von der Fähigkeit zur Beeinflussung verdrängt werden, die in Netzen zum Zuge kommt, in denen Affinitäten und Interessen artikuliert werden ?

 

Retour au sommaire


Agosto 2014 - Los cambios en la industria de la publicidad

La publicidad en la era de los medios de comunicación sociales, el desafío de la sutileza

Christophe Deshayes,
Presidente de Tech2Innovate

 

Nacida con la televisión e inseparable de la sociedad de consumo, la industria de la publicidad introduce un nuevo lenguaje, una nueva cultura y un nuevo credo, la felicidad mediante el consumo. Al hacerlo, dejó atrás la vieja publicidad, que le había precedido en la promoción comercial de productos. El boom actual de los medios de comunicación sociales constituye un choque de modernidad similar, susceptible a su vez de dejar atrás la industria publicitaria tal como la conocemos y crear una nueva manera de comunicarse.
Los medios de comunicación sociales parecen tener mejores armas para acompañar las expectativas sociales, a menudo contradictorias (ganas de participar pero sin comprometerse, deseo de personalización y al mismo tiempo de pertenencia, compromiso ciudadano y desconfianza con respecto a las instituciones, etc.). La potencia del mensaje publicitario pierde fuerza frente a la eficacia de la recomendación social: la fuerza de convicción de los publicitarios ¿será suplantada por la capacidad de influencia ejercida a través de las redes de afinidades o de interés?

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr