La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Août 2014 - Les mutations de l'industrie de la publicité

Publicité des jeux, publicité responsable ? Le cas du poker en ligne

Par Brice BASTIÉ,
Juriste-conseil à l’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité), chargé des relations avec les institutions professionnelles
et
Stéphane MARTIN,
Directeur général de l’ARPP

 

« Les loteries de toute espèce sont interdites » : c’est en ces termes laconiques que débute la loi du 21 mai 1836 les prohibant, une loi qui a été abrogée concomitamment à sa codification dans le Code de la sécurité intérieure. Autres temps, autre volonté des rédacteurs d’antan, qui nous apparaît très éloignée de celle qui a pu guider le législateur au mois de mai 2010, visant à une nécessaire ouverture à la concurrence du marché des jeux d’argent, à un encadrement structuré de l’offre, à une protection renforcée du consommateur et, toujours, à un contrôle des flux financiers. Quatre ans après son entrée en vigueur, si cette loi s’est traduite par certaines avancées, elle n’a pas rempli tous les objectifs qui lui avaient été assignés. Si la France veut se doter d’acteurs forts dans ce secteur, il lui faut désormais se résoudre à jouer la carte d’une nouvelle forme de régulation européenne s’appuyant notamment sur une coopération accrue entre les différentes autorités de régulation nationales.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


   August 2014 - Transformations in advertising

Advertising gambling, responsible? The case of online poker

Brice Bastié,
legal advisor in charge of relations with trade organizations at Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP)
and
Stéphane Martin,
general manager, ARPP

 

“Lotteries of any kind are forbidden” — this terse language figured at the beginning of the act of 21 May 1836, which was repealed when gambling entered the Code of Domestic Security. Other times, other reasons… that seem far from those that guided the lawmakers in May 2010 who wanted to open the gambling market to competition, supervise the supply side, strengthen consumer protection and, once again, control the flow of money. Four years after its enforcement, this law has not met up to its stated objectives, despite some advances. To have well-positioned gambling companies, France must decide to turn toward a regulation by the EU through increased cooperation between national regulatory authorities.

 

Retour au sommaire


August 2014 - DIE WANDLUNGEN IN DER WERBEWIRTSCHAFT

Werbung für Spiele, verantwortungsvolle Werbung ? Der Fall des Online- Pokerspiels

Brice Bastié,
Rechts – und Unternehmensberater bei der ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité), Verantwortlicher für die Beziehungen mit den Berufsverbänden,
und
Stéphane Martin,
Generaldirektor der ARPP

 

„Lotterien jeder Art sind verboten“ : in dieser lakonischen Kürze beginnt der Text des Gesetzes vom 21. Mai 1836, eines Gesetzes, das zusammen mit seiner Kodifizierung in den Gesetzen zur inneren Sicherheit außer Kraft gesetzt wurde. Andere Zeiten, andere Sitten, die uns heute sehr weit entfernt von der Einstellung des Gesetzgebers vorkommen, der im Mai 2010 eine notwendig gewordene Liberalisierung des Glücksspielmarktes beschloss, und einen gesetzlichen Rahmen für das Angebot, einen verstärkten Schutz des Verbrauchers und, wie immer, eine Kontrolle der Geldströme  forderte. Vier Jahre nach dem Inkrafttreten dieses Gesetzes sind zwar gewisse Fortschritte feststellbar, doch hat es nicht alle Ziele erreicht, die ihm zugewiesen worden waren. Wenn Frankreich sich starke Akteure in diesem Sektor wünscht, so muss der Staat sich dazu entschließen, auf eine neue Form der europäischen Regulierung zu setzen, die sich insbesondere auf eine verstärkte Zusammenarbeit zwischen den verschiedenen nationalen Regulierungsbehörden stützt.

 

Retour au sommaire


Agosto 2014 - Los cambios en la industria de la publicidad

Publicidad de los juegos, ¿publicidad responsable? El caso del póker online

Brice Bastié,
Jurista-consejero de la ARPP (Autoridad reguladora profesional de la publicidad), encargado de las relaciones con las instituciones profesionales,
y
Stéphane Martin,
Director General de la ARPP

 

"Las loterías de cualquier tipo están prohibidas". En estos términos lacónicos empieza la ley del 21 de mayo de 1836 que las prohíbe, una ley que ha sido reformada durante su codificación en el Código de seguridad interna. Eran otros tiempos, otra voluntad de los redactores de antaño, que nos parece muy alejada de la que ha guiado al legislador en el mes de mayo de 2010, destinada a una apertura necesaria a la competencia del mercado de los juegos de azar, una regulación estructurada de la oferta, una protección reforzada del consumidor y, como siempre, un control de los flujos financieros.
Cuatro años después de su entrada en vigor, aunque esta ley ha aportado ciertos avances, no ha cumplido todos los objetivos para los que se había creado.
Si Francia quiere dotarse de actores fuertes en este sector, debe resolverse a impulsar una nueva forma de reglamentación europea, apoyándose especialmente en una mayor cooperación entre las distintas autoridades nacionales de reglamentación.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr