La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Février 2014 - Quel partenariat entre recherche publique et industrie ?

Les pratiques de valorisation de la recherche publique : un éclairage international

Par Mario CERVANTES,
Dominique GUELLEC
Et
Daniel KUPKA
Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

 

La valorisation de la recherche publique est aujourd’hui une pratique très répandue dans la plupart des pays et est un thème central des politiques nationales de recherche et d’innovation. Alors que des progrès importants avaient été réalisés durant les premières années de la mise en place de ces politiques, il semble que leurs résultats aient tendance à stagner depuis quelques années. Cela est dû à plusieurs de leurs caractéristiques, que certains pays s’attachent aujourd’hui à dépasser : une focalisation excessive sur les prises de brevets, une approche de la valorisation par trop administrative et insuffisamment économique (déposer un brevet ou créer une entreprise sont des actes administratifs, alors que créer de la valeur à partir de ces actifs est un acte économique), une tendance à négliger le potentiel entrepreneurial que représentent les étudiants, une intégration insuffisante dans leurs stratégies des différents outils de valorisation de la recherche que sont notamment la protection de la propriété intellectuelle, la recherche contractuelle et la création d’entreprises.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


  February 2014 - Which partnershipfor public research and industry?

Transferring and applying the findings of public research: An international perspective

Mario CERVANTES,
Dominique GUELLEC
and
Daniel KUPKA,
who work for the Organization of Economic Cooperation and Development (OECD)

 

The commercial exploitation of the findings made by public research is now a practice adopted by most countries. It is a key theme in national policies about research and innovation. Although significant progress was initially made once these policies were adopted, the results seem to have stagnated in recent years. This can be set down to several characteristics of these policies, which some countries are now trying to change. For one thing, these policies focused too narrowly on patents, but filing a patent or, for that matter, creating a company are administrative actions whereas creating value from these assets is an economic action. For another, there has been a tendency to overlook the potential of students as entrepreneurs; their strategies do not adequately take into account the means for commercially exploiting the findings of R&D: intellectual property rights, research under contract and setting up a business.

Retour au sommaire


Februar 2014 - Welche Partnerschaft zwischen öffentlicher Forschung und Industrie ?

Die Praktiken der Valorisierung der öffentlichen Forschung : ein internationaler Gesichtspunkt

Mario CERVANTES,
Dominique GUELLEC
und
Daniel KUPKA,
OECD

 

Die Valorisierung der öffentlichen Forschung ist heute in den meisten Ländern eine sehr verbreitete Praktik und ein zentrales Thema der nationalen Forschungs- und Innovationspolitiken. Während in den ersten Jahren der Durchführung dieser Politiken beträchtliche Fortschritte erzielt wurden, scheinen ihre Resultate seit einigen Jahren zu stagnieren. Dies ist auf mehrere Charakteristika zurückzuführen, von denen man sich in einigen Ländern befreien möchte : eine exzessive Fokussierung auf Patentierungen, eine Methode der Valorisierung, die zu bürokratisch und zu wenig wirtschaftsorientiert ist (ein Patent anmelden oder ein Unternehmen gründen sind Verwaltungsakte, während die Wertschöpfung auf der Basis dieser Aktiva eine wirtschaftliche Handlung ist), die Tendenz, das unternehmerische Potenzial studentischer Intelligenz zu vernachlässigen, und unzureichende Möglichkeiten, die verschiedenen Instrumente der Valorisierung der Forschung, wie beispielsweise den Schutz des geistigen Eigentums, die Auftragsforschung und die Unternehmensgründung, in ihre Strategien zu integrieren.

Retour au sommaire


Febrero 2014 - ¿Qué vínculos se pueden establecer entre la investigación pública y la industria?

Panorama internacional de las prácticas de valoración de la investigación pública

Mario CERVANTES,
Dominique GUELLEC
y
Daniel KUPKA,
Organización de Cooperación y Desarrollo Económico (OCDE)

 

Actualmente, la valoración de la investigación pública es una práctica muy común en la mayoría de los países y es un tema central de las políticas nacionales de investigación e innovación. Aunque durante los primeros años de la creación de estas políticas se había realizado grandes progresos, parece que sus resultados se han estancado en los últimos años. Esto se debe a varios problemas que algunos países se esfuerzan en superar: una excesiva focalización en las patentes, un enfoque de la valoración demasiado administrativo e insuficientemente económico (registrar una patente o crear una empresa son actos administrativos, mientras que crear valor a partir de estos activos es un acto económico), una tendencia a descuidar el potencial de emprendimiento que representan los estudiantes; al igual que una integración insuficiente en las estrategias de los distintos instrumentos de valoración de la investigación tales como la protección de la propiedad intelectual, la investigación contractual y la creación de empresas.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr