La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Février 2014 - Quel partenariat entre recherche publique et industrie ?

Les aides à l’innovation et la recherche partenariale au Royaume-Uni

Par Cyrille VAN EFFENTERRE
Conseiller pour la Science et la Technologie – Ambassade de France au Royaume-Uni

 

Le Royaume-Uni dispose d’une recherche académique d’excellence mondiale et se classe en deuxième position derrière l’Allemagne pour la part des crédits alloués au titre du 7e Programme-Cadre européen de Recherche et Développement. Et, en 2011, le financement privé de la R&D s’est établi en Grande Bretagne à 17,4 milliards de livres. Par tradition, le monde académique britannique n’est pas très porté sur la recherche appliquée. Cependant, depuis une dizaine d’années, un effort conséquent a été consacré par les pouvoirs publics aux relations universités/entreprises avec pour objectif de faciliter le passage des technologies clés du laboratoire vers le marché. Sous l’effet de cet effort et de la création récente d’un crédit impôt recherche des résultats sont déjà perceptibles en la matière.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


   February 2014 - Which partnershipfor public research and industry?

Aid for innovation and research partnerships in the United Kingdom

Cyrille Van EFFENTERRE,
advisor on science and la technology, Embassy of the United Kingdom in France

 

Academic research in the United Kingdom is outstanding, of worldwide renown, second behind Germany’s in terms of the budget allotted under the EU’s seventh Framework Program on Research and Development. In 2011, funds for R&D from private sources amounted to 17,4 billion pounds in Great Britain. Although British academia is not traditionally very oriented toward applied research, public authorities have exerted efforts for over a decade in favor of developing relations between universities and firms. The objective is to facilitate the transfer of key technology from the laboratory toward the marketplace. Thanks to these efforts and the recent tax credit for research, the results are now becoming visible.

Retour au sommaire


Februar 2014 - Welche Partnerschaft zwischen öffentlicher Forschung und Industrie ?

Die Finanzhilfen für Innovation und partnerschaftliche Forschung im Vereinigten Königreich

Cyrille Van EFFENTERRE,
Berater für Wissenschaft und Technologie – Französische Botschaft im Vereinigten Königreich

 

Das Vereinigte Königreich verfügt über eine Spitzenforschung von Weltrang und nimmt hinsichtlich der Kredite für das 7. europäische Rahmenprogramm für Forschung und Entwicklung den zweiten Rang nach Deutschland ein. Und im Jahr 2011 belief sich die private Finanzierung der Forschung und Entwicklung in Großbritannien auf 17,4 Miliarden Pfund. Aus Tradition spielt im britischen Hochschulwesen die anwendungsorientierte Forschung keine große Rolle. Doch seit etwa zehn Jahren unternehmen die britischen Staatsbehörden große Anstrengungen auf diesem Gebiet, um den Transfer der Schlüsseltechnologien von den Universitäten zu den Märkten zu erleichtern. Dank dieser Bemühungen und der kürzlich erfolgten Einführung eines steuerabzugsfähigen Betrags für Forschungsausgaben sind bereits erkennbare Resultate zu verzeichnen.

Retour au sommaire


Febrero 2014 - ¿Qué vínculos se pueden establecer entre la investigación pública y la industria?

Las ayudas a la innovación y la investigación asociativa en el Reino Unido

Cyrille Van EFFENTERRE,
Consejero para la Ciencia y la Tecnología, Embajada de Francia en el Reino Unido

 

El Reino Unido dispone de una investigación académica de excelencia mundial y se sitúa en segunda posición detrás de Alemania en lo relativo a los créditos asignados en virtud del 7o Programa Marco europeo de Investigación y Desarrollo.
En 2011, la financiación privada de la I+D en Gran Bretaña ascendió a 17.4 millones de libras esterlinas.
Por tradición, el mundo académico británico no es favorable a la investigación aplicada. Sin embargo, desde hace una década, el estado ha realizado un esfuerzo para desarrollar las relaciones universidades/empresas con el objetivo de facilitar el paso de las tecnologías clave de los laboratorios hacia el mercado. Bajo el efecto de este esfuerzo y de la reciente creación de un crédito fiscal para la investigación, los resultados ya son perceptibles en la materia.

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr