La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2014 - Quelle industrie automobile pour la France dans 20 ans ?

En matière de production industrielle, il n’y a pas de « fatalité française »

Par Carlos GHOSN
Président-directeur général du groupe Renault

 

L’industrie automobile, à l’instar d’autres secteurs, est aujourd’hui contrainte, pour des raisons de compétitivité, de se positionner géographiquement au plus près de ses marchés et de ses clients. Dès lors, est-il utopique de vouloir continuer à produire en France ? Non, à condition d’améliorer la compétitivité nationale grâce à différents leviers : favoriser au sein des entreprises un dialogue social actif tourné vers l’atteinte de cet objectif, instaurer un cadre général favorable à une telle compétitivité par l’action complémentaire des constructeurs et des pouvoirs publics, utiliser la mondialisation comme une opportunité pour développer des coopérations fructueuses entre constructeurs qui soient génératrices de synergies et d’une utilisation optimisée des capacités industrielles de chacun d’eux...

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


   May 2014 - What automobile industry for France in twenty years?

There is no French “fatality” in manufacturing

Carlos GHOSN,
chairman of the board and managing director of Renault

 

For reason related to competitiveness, the automobile industry, like other sectors, is being forced to move closer to its markets and customers. Given this, do only utopians dream of making cars in France? No, under condition that the nation’s competitive advantage improves, a goal to be achieved by using several levers of action: encourage an active dialog with employees and their representatives that is turned toward reaching this goal; set up a general framework for making firms more competitive through complementary actions undertaken by car-makers and public authorities; use globalization as an opportunity for developing fruitful cooperation among manufacturers so as to stimulate a synergy and optimize each firm’s manufacturing capacities.

 

Retour au sommaire


Mai 2014 - Welche Automobilindustrie für Frankreich in 20 Jahren ?

Für die industrielle Produktion gibt es keine „französische Fatalität“

Carlos GHOSN,
bevollmächtigter geschäftsführender Direktor der Groupe Renault

 

Die Automobilindustrie ist heute nicht anders als andere Sektoren aus Gründen der Wettbewerbsfähigkeit gezwungen, sich geographisch möglichst nahe an ihren Märkten und Kunden zu positionieren.
Ist es deshalb utopisch, weiterhin in Frankreich produzieren zu wollen ? Nein, unter der Bedingung, dass sich die nationale Wettbewerbsfähigkeit durch die Umsetzung verschiedener Maßnahmen verbessert : in den Unternehmen muss ein aktiver sozialer Dialog gefördert werden, der dem Erreichen dieses Ziels dienen soll ; die Hersteller und der Staat müssen gemeinsam Rahmenbedingungen zur Erhöhung der Wettbewerbsfähigkeit schaffen ; die Globalisierung muss als Gelegenheit begriffen werden, damit zwischen den Herstellern fruchtbare Kooperationsbeziehungen entwickelt werden können, die Synergien und eine optimale Nutzung der verschiedenen industriellen Kapazitäten herbeiführen.

Retour au sommaire


Mayo 2014 - ¿Cómo será la industria automovilística francesa en 20 años?

No existe una "fatalidad francesa" en materias de producción industrial

Carlos GHOSN,
Director General del grupo Renault 

 

La industria automovilística, al igual que otros sectores, se ve obligada, por razones de competitividad, a situarse geográficamente más de cerca de sus mercados y clientes.
Teniendo esto en cuenta, ¿es utópico querer seguir produciendo en Francia?
No, siempre y cuando se mejore la competitividad nacional mediante diferentes acciones: estimular en las empresas un diálogo social activo, orientado hacia el logro de este objetivo, establecer un marco general favorable a una competitividad mediante la acción complementaria de los fabricantes y el Estado, utilizar la globalización como una oportunidad para desarrollar cooperaciones fructíferas entre fabricantes que sean generadoras de sinergias y de una utilización óptima de la capacidad industrial de cada uno de ellos.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr