La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2014 - Quelle industrie automobile pour la France dans 20 ans ?

Le rôle de la Plateforme de la filière automobile se confirme

Par Michel ROLLIER
Président de la Plateforme Automobile Française (PFA)

 

L’industrie automobile française, avec plus de 400 000 salariés, représente un capital essentiel pour notre pays. Composée de constructeurs, d’équipementiers et de sous-traitants, elle doit affronter deux défis majeurs, celui de l’évolution de ses marchés (avec une croissance concentrée hors d’Europe) et celui de la compétitivité de ses produits. Au cours de la crise conjoncturelle des années 2008/2009, il est apparu qu’une organisation en filière, à l’instar de ce qui existait dans d’autres secteurs industriels, contribuerait à un renforcement de toute l’industrie en lui donnant ainsi la capacité d’assumer les grandes évolutions auxquelles elle avait à faire face. Cette organisation permet en effet aux entreprises d’une même filière de mieux identifier leurs intérêts communs et d’organiser entre elles des relations plus constructives car plus confiantes. La Plateforme de la filière automobile (PFA) a pour finalité d’animer ladite filière. Organisation légère, elle s’appuie sur tous les acteurs industriels et les instituts de recherche concernés soit directement, soit à travers leurs organisations professionnelles ou régionales. Les missions de la PFA ont été rassemblées autour des quatre thèmes que sont l’innovation, l’établissement d’une vision commune, la solidarité et l’internationalisation. La PFA est encore loin d’avoir atteint tous ses objectifs, mais elle voit se dessiner un paysage industriel qui recèle beaucoup de promesses.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


   May 2014 - What automobile industry for France in twenty years?

The PFA’s role confirmed

Michel ROLLIER,
president of the Plateforme Automobile Française (PFA)

 

With more than 400.000 employees, the French automobile industry represents a national asset. It includes car-makers, parts manufacturers and subcontractors. These stakeholders have to cope with two major factors: market trends (growth concentrated outside Europe) and product competitiveness. During the 2008-2009 recession, it became evident that an organization similar to what exists in other sectors would help the whole industry cope. The Plateforme de la Filiere Automobile (PFA) seeks to facilitate this organization in a vertical chain, which enables companies in a single branch to better identify common interests and form relations that foster confidence and, therefore, are more constructive. As a lightweight organization, the PFA tries to galvanize all automobile firms and all relevant research centers either directly or through their trade or regional organizations. It has much to do to reach its four objectives — innovation, working out a shared vision, solidarity and internationalization — in an emerging industrial landscape laden with promise.

 

Retour au sommaire


Mai 2014 - Welche Automobilindustrie für Frankreich in 20 Jahren ?

Die Rolle der Organisation Plateforme de la filière automobile bewährt sich

Michel ROLLIER,
Vorsitzender der Organisation Plateforme automobile française (PFA)

 

Die französische Automobilindustrie stellt mit ihren 400 000 Beschäftigten ein äußerst wichtiges Kapital für Frankreich dar. Mit ihren Herstellern, Ausrüstern und Zulieferern muss sie zwei große Herausforderungen meistern :  die Entwicklung ihrer Märkte (mit einem konzentrierten Wachstum außerhalb Europas) und die Wettbewerbsfähigkeit ihrer Produkte.
Im Laufe der Konjunkturkrise der Jahre 2008/2009 zeigte es sich, dass eine branchenspezifische Organisation, so wie sie in anderen Industriesektoren existieren, zu einer Verstärkung der ganzen Industrie beitragen würde, die in die Lage versetzt werden musste, die großen Entwicklungen, mit denen sie konfrontiert war, zu bewältigen.
Diese Organisation erlaubt es den Unternehmen eines Sektors, ihre gemeinsamen Interessen besser zu identifizieren und konstruktivere Beziehungen miteinander zu knüpfen, weil sie von größerem Vertrauen getragen werden.
Diese Organisation hat das Ziel, dem Sektor neue Impulse zu geben. Es handelt sich um eine schlanke Organisation, die mit allen industriellen Akteuren und Forschungsinstituten zusammenarbeitet, die entweder direkt oder durch ihre professionellen oder regionalen Vertreter betroffen sind. Die Aufgaben der PFA sind durch vier Themen definierbar : Innovation, die Erstellung einer gemeinsamen Zielsetzung, Solidarität und Globalisierung.
Die PFA ist weit davon entfernt, ihre Ziele erreicht zu haben, aber sie sieht eine industrielle Landschaft entstehen, die viele Versprechen in sich birgt.

Retour au sommaire


Mayo 2014 - ¿Cómo será la industria automovilística francesa en 20 años?

El papel de la plataforma del sector automovilístico se confirma

Michel ROLLIER,
Presidente de la plataforma automovilística francesa (PFA)

 

La industria automovilística francesa, con más de 400000 empleados, representa un capital esencial para Francia. Compuesta de fabricantes, proveedores y subcontratistas, debe afrontar dos retos importantes, la evolución de los mercados (con un crecimiento centrado fuera de Europa) y la competitividad de sus productos.
Durante la crisis de los años 2008/2009, se comprobó que una organización en sectores, similar a la que existía en otros sectores industriales, contribuiría a un fortalecimiento de toda la industria, dándole así la capacidad de asumir los grandes cambios que debía enfrentar.
Esta organización permite a las empresas de un mismo sector determinar sus intereses comunes y organizar entre ellas una relación más constructiva, basada en la confianza.
La plataforma del sector automovilístico (PFA) tiene como objetivo animar el sector. Gracias a su estructura de organización ligera, se basa en todos los actores industriales e institutos de investigación pertinentes, ya sea directamente o a través de sus organizaciones profesionales o regionales. Las misiones de la PFA se han estructurado en torno a cuatro temas que son la innovación, el establecimiento de una visión común, la solidaridad y la internacionalización.
La PFA está aún lejos de alcanzar todos sus objetivos, pero desde ya ve surgir un panorama industrial que encierra muchas promesas.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr