La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2014 - Quelle industrie automobile pour la France dans 20 ans ?

Le point de vue de l’universitaire : comment penser et saisir la mutation ?

Par Bernard JULLIEN
Directeur du Groupe d’études et de recherches permanent sur l’industrie et les salariés de l’automobile (GERPISA)
bernard.jullien@ens-cachan.fr

 

L’opposition classique entre centre et périphérie et/ou le concept de « base domestique », dont la pertinence pour saisir les différences de performances des constructeurs dans leurs stratégies passées d’internationalisation ne faisait pas problème, pourraient bien aujourd’hui être des obstacles à notre compréhension de la nouvelle phase de restructuration que connaît l’industrie automobile. Au travers de deux questions (celle des politiques produits, d’une part, et celle des organisations productives, d’autre part), cet article entend prendre la mesure de ce nouveau défi que l’histoire impose à la recherche en sciences sociales : les chercheurs doivent aujourd’hui éviter de projeter leurs grilles d’analyse sur l’histoire présente, et sont invités à rénover au moins aussi vite que les acteurs leur appareillage théorique et leurs modes d’investigation.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


   May 2014 - What automobile industry for France in twenty years?

An academic’s viewpoint: How to understand change

Bernard JULLIEN,
director of the Groupe d’Études et de Recherches Permanent sur l’Industrie et les Salariés de l’Automobile (GERPISA)

 

The classical distinction between center and periphery — with or without the idea of a “homeland base” (which used to be relevant for explaining differences in the performance of automakers’ internationalization strategies) — might now keep us from understanding the new phase of restructuring under way in the automobile industry. Two questions — related to product policies and productive organizations — serve to measure the new challenge that history has forced upon research in the social sciences. Social scientists must avoid transposing their grids of analysis to current events. They are being asked to renovate their theoretical paradigms and methods of investigation at a pace at least as fast as events in the field.

Retour au sommaire


Mai 2014 - Welche Automobilindustrie für Frankreich in 20 Jahren ?

Der Standpunkt eines Universitätsprofessors : welches Denken wird den Veränderungen gerecht ?

Bernard JULLIEN,
Direktor der Groupe d’Études et de Recherches Permanent sur l’Industrie et les Salariés de l’Automobile (GERPISA)

 

Die klassische Opposition zwischen Zentrum und Peripherie und/oder das Konzept der „inländischen Basis“ waren hinsichtlich der Leistungsunterschiede zwischen den zurückliegenden Globalisierungsstrategien der Hersteller zweifellos richtig, könnten heute aber für das Verständnis der neuen Phase der Umstrukturierung, mit der die Automobilindustrie konfrontiert ist, hinderlich sein.
Dieser Artikel geht von zwei Fragen aus - von derjenigen der Produktpolitiken einerseits und derjenigen der produktiven Organisationen andererseits - und versucht die Bedeutung dieser neuen Herausforderung zu ermessen, der sich die Forschung auf dem Gebiet der Gesellschaftswissenschaften in dieser historischen Situation stellen muss: die Forscher müssen es heute vermeiden, ihre analytischen Konzepte auf die gegenwärtige Geschichte zu projizieren, und sollten mindestens so schnell wie die Akteure ihr theoretisches Rüstzeug und ihre Forschungsmethoden erneuern.

 

Retour au sommaire


Mayo 2014 - ¿Cómo será la industria automovilística francesa en 20 años?

El punto de vista universitario, ¿cómo pensar y aprovechar la mutación?

Bernard JULLIEN,
Director del grupo de estudios e investigaciones permanente sobre la industria y los empleados del sector automovilístico (GERPISA)

 

La oposición clásica entre el centro y la periferia y/o el concepto de "base doméstica", cuya pertinencia para entender las diferencias de rendimiento de los fabricantes en sus estrategias pasadas de internacionalización no era un problema, podrían hoy convertirse en obstáculos a nuestra comprensión de la nueva fase de restructuración que atraviesa la industria del automóvil.
A través de dos preguntas (la de las políticas de los productos, por una parte, y la de las organizaciones productivas, por otra parte), este artículo se propone analizar este nuevo desafío que la historia impone a la investigación en ciencias sociales: los investigadores deben evitar de proyectar sus esquemas de análisis sobre la historia presente, y deben renovar, al menos tan rápidamente como los actores, sus herramientas teóricas y métodos de investigación.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr