La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Février 2015 - La régulation financière

Stabiliser le système financier international en le régulant : quelle place pour les indicateurs quantitatifs ?

Par Nicole EL KAROUI
Professeur de Mathématiques Appliquées - Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) et École polytechnique

 

Les indicateurs quantitatifs ont pris une importance croissante tout au long de l’évolution de la régulation des marchés, notamment depuis la crise de 2008. Il est effectivement tentant de chercher à mesurer des pertes extrêmes afin de leur associer des fonds propres conformes à un certain ratio de solvabilité. La puissance actuelle des moyens de calcul permet a priori de l’envisager. Mais, comme en comptabilité, les indicateurs quantitatifs doivent être crédibles et « peu sensibles » au modèle utilisé pour les construire. Les indicateurs de pertes extrêmes sur un an, de type VaR à 99,9%, sont eux très sensibles au modèle. Ils ne peuvent donc jouer leur rôle de quantificateur « social » du risque de marché, au sens de A. Desrosières. Cela conduit naturellement à repenser la hiérarchisation des risques et de leur contrôle.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


February 2015 - Regulating the financial sector

Stabilizing the international financial system through regulations: A place for quantitative indicators?

Nicole El Karoui,
professor of Applied Mathematics, University Pierre & Marie Curie (Paris VI) & École polytechnique

 

Quantitative indicators have become increasingly important as the regulation of markets has evolved, in particular since the 2008 crisis. It is tempting to try to measure extreme losses in order to associate them with equity in compliance with a given ratio of solvency. Given the power of current means of calculation, we can, a priori, imagine doing that. But as in bookkeeping, quantitative indicators have to be credible and not very “sensitive” to the model used to make them. Indicators of extreme losses over a year, of the sort VaR at 99,9%, are quite sensitive to the model. They cannot, therefore, play the role of “social” quantification of market risks in the sense of A. Desrosières. This naturally leads us to reconsider the ranking of risks and of risk controls.

 

Retour au sommaire


Februar 2015 - Finanzmarktregulierung

Die Stabilisierung des internationalen Finanzsystems durch Regulierung : welche Bedeutung kommt den Kennzahlen zu ?

Nicole El Karoui,
Professorin für angewandte Mathematik, Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) und École polytechnique

 

Die Kennzahlen sind im Verlauf der Entwicklung der Marktregulierungen, insbesondere seit der Krise von 2008, immer wichtiger geworden. Tatsächlich ist es verlockend, extreme Verluste zu messen, um ihnen Eigenmittel gegenüberzustellen, die einer gewissen Solvenzkapitalstruktur entsprechen. Die aktuelle Leistungsfähigkeit der Rechenverfahren erlaubt es a priori, diese Möglichkeit in Aussicht zu nehmen. Doch müssen, wie in der Buchführung, die Kennzahlen glaubwürdig sein und eine „geringe Empfindlichkeit“ bezüglich des Modells aufweisen, das dazu benutzt wurde, sie zu konstruieren. Die Kennzahlen für extreme Verluste im Zeitraum eines Jahres, vom Typ Value at Risk zu 99,9 %, sind als Risikomaß „sehr empfindlich“ bezüglich des Modells. Sie können also ihre Rolle als Quantifikation „gesellschaftlicher“ Marktrisiken, wie A. Desrosières sie auffasst, nicht spielen. Dies führt natürlich dazu, dass die Hierarchisierung der Risiken und ihrer Kontrolle neu überdacht werden muss.

 

Retour au sommaire


Febrero 2015 - La regulación financiera

Estabilizar el sistema financiero internacional mediante la regulación. ¿Qué papel desempeñan los indicadores cuantitativos?

Nicole El Karoui,
Profesora de matemáticas aplicadas, Universidad Pierre et Marie Curie (Paris VI) y École Polytechnique.

 

Los indicadores cuantitativos se han vuelto cada vez más importantes a medida que la regulación del mercado evoluciona, sobre todo desde la crisis de 2008. De hecho, parece tentador tratar de medir las pérdidas extremas para asociarles un capital en línea con un coeficiente de solvencia. La potencia actual de los medios de cálculo permite hacerlo. Pero, al igual que en la contabilidad, los indicadores cuantitativos deben ser verosímiles y no verse afectados por el modelo utilizado para construirlos. Los indicadores de pérdidas extremas en un año, de tipo VaR al 99,9%, se ven muy afectados por el modelo. Por ello, no pueden desempeñar su papel de cuantificadores “sociales” del riesgo de mercado, en el sentido descrito por A. Desrosières. Esto nos lleva naturalmente a una reflexión sobre la priorización de los riesgos y de su control.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr