La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Février 2015 - La régulation financière

Les insuffisances de la régulation financière : le cas des agences de notation (1)

Par Pierre CAILLETEAU
AMUNDI

 

La réglementation des agences de notation a permis de libérer des frustrations contre des agents privés producteurs de standards, mais elle n’a pas fait considérablement avancer les choses en matière de politiques publiques. En particulier, la régulation enracine un oligopole décrié. Or, le manque de biodiversité dans le sxystème financier est bien plus préjudiciable que le risque de voir une agence dégrader hâtivement (ou rehausser tardivement) une notation financière. Cet article propose des pistes de réforme pour réguler moins et mieux.

 

(1) Ce texte est la version longue d’une annexe à l’ouvrage Décider de notre avenir pour qu’il ne nous soit pas imposé, de François et Pierre Cailleteau (Éditions Economica, 2013). L’auteur, Pierre Cailleteau, a exercé durant quelques années les fonctions de responsable de la notation des États dans le monde, pour l’agence Moody’s.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


February 2015 - Regulating the financial sector

Regulating the financial sector is wanting: Rating agencies

Pierre Cailleteau,
AMUNDI

 

Although the regulation of financial rating agencies freed us from frustrations with private parties setting standards, it has not advanced very far toward more important public policy objectives. Owing to regulations, a disparaged oligopoly has taken root. The financial system’s lack of biodiversity is much more harmful than the risk of a rating agency hastily downgrading, or belatedly upgrading, the scores it fixes. Possibilities are explored for regulating less but better…

 

Retour au sommaire


Februar 2015 - Finanzmarktregulierung

Die Unzulänglichkeiten der finanziellen Regulierung : die Problematik der Rating-Agenturen

Pierre Cailleteau,
AMUNDI

 

Die Reglementierung der Ratingagenturen hat uns geholfen, uns von den Frustrationen bezüglich der privaten Agenten von Standardbewertungen zu befreien, hat aber keine beträchtlichen Fortschritte für die wichtigsten Ziele der öffentlichen Politiken erreicht. Tatsächlich führt die Regulierung zur Verwurzelung eines in Verruf stehenden Oligopols. Nun ist jedoch mangelnde Vielfalt im Finanzsystem mit größeren Nachteilen verbunden, als das Risiko, dass eine Agentur übereilt ein schlechtes Rating (oder verspätet ein gutes) erteilt. Dieser Artikel schlägt Reformmöglichkeiten vor, um weniger und besser zu regulieren.

 

Retour au sommaire


Febrero 2015 - La regulación financiera

Las deficiencias de la regulación financiera, el caso de las agencias de calificación

Pierre Cailleteau,
AMUNDI

 

La reglamentación de las agencias de calificación nos ha permitido liberarnos de las frustraciones generadas por los agentes privados productores de normas, pero no ha contribuido al progreso de los objetivos más importantes para las políticas públicas. En especial, la regulación legitima un oligopolio no deseado. Ahora bien, la falta de diversidad en el sistema financiero es mucho más perjudicial que el riesgo de que una agencia disminuya apresuradamente (o aumente tardíamente) una calificación financiera. Este artículo propone algunas ideas reformistas para regular menos y mejor.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr