La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2015 - L'industrie chimique : quel avenir en France ?

À quoi sert l’industrie chimique ?

Par Rose Agnès JACQUESY,
Rédactrice en chef de l’Actualité chimique (Société Chimique de France)
Et
Armand LATTES,
Professeur émérite à l’Université Paul Sabatier de Toulouse, ancien directeur de l’École Nationale de Chimie de Toulouse et ancien président de la Société Française de Chimie (2003-2008)

 

Dès la plus haute antiquité, les produits de l'artisanat et de l’industrie chimique ont été à l’origine d’échanges civilisateurs entre les populations, et donc en quelque sorte de la mondialisation. Ce secteur économique français, dont la balance commerciale est largement positive, emploie  156 000 personnes dans ses 3 350 entreprises (dont près de 95 % de PME-ETI). La quasi-totalité des objets qui nous entourent (ordinateurs, automobiles, matériaux de construction, produits alimentaires, produits pharmaceutiques, matériels de sport, textiles, domaine de l’imagerie médicale, etc.) sont tributaires de la chimie… C’est l’industrie la plus réglementée qui soit et elle affiche les taux d’accidents du travail les plus bas. L’industrie chimique joue un rôle majeur dans le contrôle du changement climatique à travers les innovations qu’elle apporte en matière de « transition énergétique », que complètera bientôt la « transition matière », l’utilisation de ressources végétales en lieu et place de ressources fossiles. Quelques exemples sont donnés de l’irrigation par l’industrie chimique de divers domaines touchant à notre quotidien.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


May 2015 - The chemical industry: Its prospects in France?

What is the chemical industry good for?

Rose Agnès Jacquesy,
chief editor of Actualité chimique (Société Chimique de France)
and
Armand Lattes,
emeritus professor at University Paul Sabatier in Toulouse, former director at École Nationale de Chimie in Toulouse, and president from 2003 to 2008 of the Société Française de Chimie

 

Since ancient times, the goods produced by crafts and the chemical industry have been exchanged and, in a way, were at the origin of globalization. The French chemical industry runs up a very positive trade balance and employs 156.000 persons in its 3.350 firms, 95% of them small or medium-sized. Nearly all objects surrounding us — computers, automobiles, building materials, produce, pharmaceuticals, textiles, sports equipment, medical imagery, etc. — rely on chemistry. This most regulated of all industries has the lowest rate of workplace accidents. The chemical industry plays a major role in controlling climate change thanks to its innovations for the “energy transition” — soon to be followed by the “material transition”, as ever more resources are drawn from plants instead of fossil fuels. A few examples show how this industry is irrigating several fields in everyday life.

 

Retour au sommaire


Mai 2015 - Die chemische Industrie : welche Zukunft in Frankreich ?

Wozu dient die chemische Industrie ?

Rose Agnès Jacquesy,
Chefredakteurin von Actualité chimique (Société Chimique de France)
Und
Armand Lattes,
emeritierter Professor der Université Paul Sabatier in Toulouse, ehemaliger Diektor der École Nationale de Chimie de Toulouse und ehemaliger Präsident der Société Française de Chimie (2003-2008)

 

Seit uralten Zeiten haben die Produkte des Handwerks und der chemischen Industrie zum zivilisatorischen Austausch zwischen den Bevölkerungen beigetragen und damit gewissermaßen die Globalisierung gefördert. Der französische Chemiesektor, dessen Handelsbilanz durchweg positiv ist, beschäftigt in seinen 3 350 Unternehmen (zu ungefähr 95 % kleiner und mittlerer Größe) 156 000 Personen. So gut wie alle Gegenstände des täglichen Gebrauchs (Computer, Automobile, Baustoffe, Nahrungsmittel, Pharmazeutika, Sportausrüstungen, Textilien, medizintechnische Bildherstellung, etc.) sind auf die Chemie angewiesen... Es handelt sich um eine äußerst regulierte Industrie, die die niedrigsten Arbeitsunfallziffern aufweist. Die chemische Industrie spielt eine wichtige Rolle in der Strategie des Klimawandels, da sie Innovationen zugunsten der „Energiewende“ beisteuert, die bald durch eine „Materialwende“ auf der Basis von Stoffen pflanzlicher Herkunft anstelle fossiler Ressourcen ergänzt sein wird. Der Artikel erläutert anhand einiger Beispiele die Bedeutung der chemischen Industrie für die verschiedenen Bereiche des Alltagslebens.

 

Retour au sommaire


Mayo 2015 - ¿Cuál será el futuro de la industria química en Francia?

¿Para qué sirve la industria química?

Rose Agnès Jacquesy,
Editora jefe de la revista l'Actualité chimique (Sociedad química francesa),
y
Armand Lattes,
Profesor de la Universidad Paul Sabatier de Tolosa, ex-Director de la Escuela Nacional de Química de Tolosa y ex-Presidente de la Sociedad Francesa de Química (2003-2008)

 

Desde la antigüedad, los productos de la artesanía y la industria química han sido objeto de intercambio entre los pueblos y, por consiguiente, han originado de cierto modo la globalización. Este sector económico francés, cuyo balance comercial es muy positivo, emplea 156.000 personas en sus 3.350 empresas (de entre las cuales cerca del 95% son PYMEs-ETI). La casi totalidad de los objetos que nos rodean (ordenadores, automóviles, materiales de construcción, productos alimentarios, productos farmacéuticos, materiales de deporte, textiles, imágenes médicas, etc.) dependen de la química. La química es la industria más controlada y ostenta la tasa más baja de accidentes laborales. La industria química desempeña un papel importante en el control del cambio climático a través de las innovaciones aportadas en materia de "transición energética", que complementará dentro de poco la "transición de la materia"; es decir, la utilización de recursos vegetales en vez de recursos fósiles. Estos son solo algunos ejemplos de la influencia de la industria química en los diversos ámbitos de nuestra vida cotidiana.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr