La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2015 - L'industrie chimique : quel avenir en France ?

L'industrie chimique et l'énergie : la situation en France et dans le monde

Par Virginie SCHWARZ,
Directrice de l’Énergie, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie
et
Julien TOGNOLA,
Sous-directeur des Marchés de l'Énergie et des Affaires sociales

 

Souvent énergo-intensive, l’industrie chimique est fortement dépendante des prix de l’énergie et est sensible aux différentiels de prix qui peuvent exister entre les différentes régions du monde. Ces écarts de prix concernent naturellement le gaz, mais aussi l’électricité. Au sein de l’Union européenne, les prix de l’électricité en France restent inférieurs à ceux de nos voisins sur le marché de détail, mais la situation est plus contrastée s’agissant des consommateurs électro-intensifs, qui bénéficient à la fois de la faiblesse des prix de gros dans certains pays et de mesures spécifiques visant à préserver leur compétitivité. Dans ce contexte, les pouvoirs publics français portent l’ambition de préserver l’accès à une énergie compétitive pour les consommateurs énergo-intensifs, notamment au travers des mesures concrètes prévues par le projet de loi relatif à la Transition énergétique pour la croissance verte, tout en promouvant une amélioration continue de l’efficacité énergétique.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


May 2015 - The chemical industry: Its prospects in France?

The chemical industry and energy: The situation in France and the world

Virginie Schwarz,
director of Energy, Ministry of Ecology, Sustainable Development and Energy
and
Julien Tognola,
deputy director of Energy Markets and Social Affairs, Ministry of Ecology, Sustainable Development and Energy

 

Heavily conditioned by the cost of energy, the chemical industry is sensitive to price differences — in particular, of natural gas and electricity — between various regions on the globe. Although the retail price of electricity in France is still lower than in neighboring EU lands, the situation varies for electricity-intensive consumers. In certain countries, they benefit from both low wholesale prices and measures for helping chemical firms to be competitive. In this context, French public authorities intend to ensure a supply of energy that enables these big consumers to remain competitive. To this end, concrete measures are foreseen in the bill of law on the “energy transition for green growth”, and measures are in the pipeline for improving energy efficiency.

 

Retour au sommaire


Mai 2015 - Die chemische Industrie : welche Zukunft in Frankreich ?

Die chemische Industrie und die Energie : die Lage in Frankreich und in der Welt

Virginie Schwarz,
Directrice de l’Énergie, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie
und
Julien Tognola,
stellvertretender Direktor, Marchés de l’Énergie et des Affaires sociales

 

Die chemische Industrie ist als oftmals energieintensiver Tätigkeitsbereich stark von den Energiepreisen abhängig und empfindlich gegen Preisunterschiede zwischen den verschiedenen Regionen der Welt. Hiervon betroffen sind natürlich die Gas- aber auch   die Strompreise. In der UE bleiben die Strompreise in Frankreich niedriger als diejenigen der Nachbarländer hinsichtlich der Detailpreise, aber die Situation ist grundverschieden für stromintensive Verbraucher, die gleichzeitig von nachgebenden Engrospreisen in einigen Ländern und von spezifischen Maßnahmen zur Aufrechterhaltung der Wettbewerbsfähigkeit profitieren. In diesem Zusammenhang haben die französischen Behörden den Ehrgeiz, den Zugang zu einer wettbewerbsfähigen Energie für energieintensive Verbraucher zu gewährleisten, insbesondere durch konkrete Maßnahmen, die im Gesetzentwurf bezüglich der Energiewende für grünes Wachstum vorgesehen sind, und gleichzeitig eine Politik der stetigen Verbesserung der Energieeffizienz durchzuführen.

 

Retour au sommaire


Mayo 2015 - ¿Cuál será el futuro de la industria química en Francia?

La industria química y la energía, situación en Francia y en el mundo

Virginie Schwarz,
Directora de la energía, Ministerio de la ecología, del desarrollo sostenible y de la energía,
y
Julien Tognola,
Subdirector de mercados de la energía y de asuntos sociales

 

A menudo energo-intensiva, la industria química depende mucho de los precios de la energía y es sensible a las diferencias de precios que pueden existir entre las diferentes regiones del mundo. Estas diferencias de precios no solo afectan al gas, sino también a la electricidad. En la Unión Europea, los precios de la electricidad en Francia siguen siendo inferiores a los de sus vecinos en el mercado minorista, pero la situación es diferente en lo que respecta a los consumidores electro-intensivos, que benefician a la vez de la reducción de los precios al por mayor en algunos países y de medidas específicas destinadas a mantener su competitividad. En este contexto, el gobierno francés busca garantizar el acceso a una energía competitiva a los consumidores energo-intensivos, en particular a través de medidas concretas previstas por el proyecto de ley sobre la transición energética para el crecimiento verde, promoviendo una mejora continua de la eficacia energética.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr