La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2015 - L'industrie chimique : quel avenir en France ?

La recherche en chimie aux frontières de la connaissance

Par Dominique MASSIOT, Claire-Marie PRADIER, Jacques MADDALUNO, Jean-François TASSIN, Joël MOREAU, Mehran MOSTAFAVI, Anne IMBERTY, Pascal BREUILLES et Catherine LARROCHE
Institut de Chimie du CNRS

 

L’Unité Mixte de Recherche est la brique élémentaire, souple et pérenne d’un paysage de la recherche en évolution rapide. De nombreux dispositifs viennent structurer l’activité de ces équipes pour faire émerger des pôles de recherche, consolider le maillage des réseaux nationaux, identifier les points forts, mutualiser des équipements de haut niveau et promouvoir les collaborations académiques et industrielles. La diversité de l’activité des chimistes se place dans un continuum thématique dépassant les frontières disciplinaires et traversant les mondes académique et industriel. La dichotomie entre les structures disciplinaires de nos tutelles et l’affichage de défis socio-économiques par les agences de financement doivent permettre aux acteurs de mettre en œuvre des recherches de très haut niveau tout en favorisant l’émergence et la description de nouveaux concepts en rupture qui permettront de construire la chimie de demain.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


May 2015 - The chemical industry: Its prospects in France?

Research in chemistry on the frontier of knowledge

Dominique Massiot, Claire-Marie Pradier, Jacques Maddaluno, Jean-François Tassin, Joël Moreau, Mehran Mostafavi, Anne Imberty, Pascal Breuilles and Catherine Larroche,
Institute of Chemistry, Centre National de la Recherche Scientifique

 

“Mixed research units” are building blocks, flexible but permanent, in rapidly evolving fields of research. Several measures shape the activities of research teams and thus give rise to “poles of research”. They also help consolidate national networks, identify strong points, boost the sharing of top-level equipment and stimulate collaboration between academics and industrialists. Chemists’ diverse activities lie on a thematic continuum that reaches beyond disciplinary bounds and crisscrosses the industrial and academic spheres. The dichotomy between, on the one hand, the structure in terms of disciplines used by the authorities in charge and, on the other hand, the socioeconomic priorities set by funding agencies should enable scientists to pursue topnotch research. It should also lead to the emergence of new concepts corresponding to breakthroughs that will reshape chemistry in the future.

 

Retour au sommaire


Mai 2015 - Die chemische Industrie : welche Zukunft in Frankreich ?

Die Forschung in der Chemie an den Grenzen des Wissens

Dominique Massiot, Claire-Marie Pradier, Jacques Maddaluno, Jean-François Tassin, Joël Moreau, Mehran Mostafavi, Anne Imberty, Pascal Breuilles und Catherine Larroche,
Institut de Chimie du CNRS

 

Die Unité Mixte de Recherche ist ein wesentliches, anpassungsfähiges und stabiles Fundament einer sich schnell entwickelnden französischen Forschungslandschaft. Zahlreiche Einrichtungen strukturieren die Tätigkeit dieser Forscherteams, um Forschungszentren entstehen zu lassen, nationale Netzwerke aufzubauen, Stärken zu identifizieren,  Nutzungsgemeinschaften für spitzentechnologische Einrichtungen zu bilden und um die Zusammenarbeit zwischen universitärer Forschung und Industrie zu befördern. Die Vielfalt der Tätigkeitsbereiche der Chemiker integriert sich in ein thematisches Kontinuum, das die Disziplingrenzen überschreitet und sich sowohl auf universitäre als auch auf industrielle Sphären erstreckt. Die Dichotomie zwischen den Zuständigkeitsstrukturen der französischen Ministerien und die Hervorhebung der sozioökonomischen Herausforderungen durch die Finanzierungsagenturen müssten es den Akteuren erlauben, Forschung auf höchstem Niveau zu betreiben und gleichzeitig die Herausbildung und Beschreibung neuer  bahnbrechender Konzepte zu fördern, die die Chemie von morgen begründen.

 

Retour au sommaire


Mayo 2015 - ¿Cuál será el futuro de la industria química en Francia?

La investigación química en las fronteras del conocimiento

Dominique Massiot, Claire-Marie Pradier, Jacques Maddaluno, Jean-François Tassin, Joël Moreau, Mehran Mostafavi, Anne Imberty, Pascal Breuilles y Catherine Larroche,
Instituto de química del CNRS

 

La Unidad Mixta de Investigación es la primera piedra, sólida y perenne de un panorama de la investigación en constante evolución. Numerosos dispositivos conforman la actividad de estos equipos para que se puedan crear clusters de investigación, consolidar las redes nacionales, identificar puntos fuertes, compartir equipos de alto nivel y promover colaboraciones académicas e industriales. La diversidad de la actividad de los químicos se sitúa en un proceso continuo que va más allá de las fronteras disciplinarias y atraviesa los mundos académicos e industriales. La dicotomía entre las estructuras disciplinarias de nuestro ámbito y los problemas socioeconómicos mostrados por los organismos de financiación debe permitir a los diferentes actores realizar investigaciones de alto nivel, al mismo tiempo que se favorece el desarrollo y descripción de nuevos conceptos de ruptura que permiten construir la química del mañana.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr