La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Novembre 2015 - L'industrie portuaire

L’écoulement de flux de céréales vers le port de Rouen

Par Gilles KINDELBERGER
Directeur général de Sénalia

 

Au cours de la campagne 2014-2015, le groupe coopératif Sénalia aura chargé 4 150 000 tonnes de céréales sur des navires jaugeant de 3 000 à 60 000 tonnes, avec des cadences de chargement de 3 000 tonnes par heure, et ce, sur trois postes de chargement. En matière d’acheminement, le transport par camions représente 64 %, par trains près de 12 % et par péniches un peu plus de 24 %. Sénalia dispose non seulement d’une très forte capacité de réception, mais également d’une très forte capacité de chargement : le groupe est en capacité de charger jusqu’à 750 000 tonnes par mois. Sénalia assure ainsi plus de 54 % des chargements de céréales sur le port de Rouen. Pour Sénalia, l’enjeu est de combiner à une logistique régulière « de fond » une logistique réactive lui permettant de faire face à des besoins de chargement non planifiés. Le mode de fonctionnement de Sénalia, qui est une union de coopératives, est particulier du fait du sociétariat, de la gestion de ses capacités de stockage et de la nécessité du maintien d’un dialogue permanent indispensable à l’organisation de sa logistique, et ce tant avec ses adhérents qu’avec les détenteurs de capacités de transit privatives.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


November 2015 - The port industry in France

Shipping cereals toward the Rouen port: The results of a collective, efficient organization of human means

Gilles Kindelberger,
CEO of Sénalia

 

During the 2014-2015 season, Sénalia, a union of cooperatives, loaded 4.150.000 metric tons of grain on vessels with a tonnage ranging from 3.000 to 60.000. The loading rate was 3000 tonnes per hour, at three loading docks. Shipping by truck represented 64 %, by train nearly 12 %, and by barge a little more than 24 %. Sénalia is well equipped to load and unload cereals: up to 750.000 tons a month. It accounts for more than 54 % of the grain loaded in the Rouen port. Its goal is to combine its regular, “background” logistics with a “reactive” logistics for handling unplanned orders. Sénalia’s operations are special owing to it being a grouping of cooperatives and its management of storage capacity. Furthermore, it must maintain the ongoing dialog indispensable for organizing logistics with members and private transit firms.

 

Retour au sommaire


November 2015 - Die Hafenindustrie

Der Ablauf der Getreidetransporte zum Hafen von Rouen : Resultat einer kollektiven und effizienten  Arbeitsorganisation

Gilles Kindelberger,
Generaldirektor von Sénalia

 

Im Laufe des Betriebsjahres 2014-2015 wird die kooperative Gruppe Sénalia 4.150.000 Tonnen Getreide auf Schiffe von 3.000 bis 60.000 Bruttoregistertonnen geladen haben, mit einer stündlichen Ladeleistung von 3.000 Tonnen, und dies auf drei Ladeplätzen.
64 % der Beförderung zum Hafen werden durch Lastkraftwagen, 12 % über die Schiene  und etwas mehr als 24 % auf Lastkähnen getätigt.
Sénalia verfügt nicht nur über eine sehr starke Abnahmeleistung, sondern auch über eine sehr starke Verladungskapazität : die Gruppe ist in der Lage, bis zu 750.000 Tonnen im Monat zu verladen. Sénalia gewährleistet mehr als 54 % der Getreideverladung im Hafen von Rouen.    Für Sénalia besteht die Herausforderung darin, eine regelmäßige Basislogistik mit einer reaktiven Logistik zu kombinieren, die es möglich macht, bei Bedarf nicht geplante Verladungen zu übernehmen.
Sénalia ist als Vereinigung von Genossenschaftsmitgliedern organisiert, deren Managementaufgaben einen permanenten Dialog über die Organisierung der Logistik erfordern, an dem die Mitglieder ebenso beteiligt sind wie die Inhaber privater Transitkapazitäten.

 

Retour au sommaire


Agosto 2015 - La industria portuaria

El flujo de cereales hacia el puerto de Rouen, resultado de una organización de medios humanos colectiva y eficaz

Gilles Kindelberger,
Director General de Sénalia

 

Durante la temporada 2014-2015, el grupo cooperativo Sénalia ha cargado 4.150.000 toneladas de cereales en embarcaciones de 3000 a 60.000 toneladas, con ritmos de carga de 3000 toneladas por hora, y ello, en tres puestos de carga.
En materia de envío, el transporte por camión representa 64 %, por tren cerca del 12 % y por barcazas un poco más de 24 %.
Sénalia no sólo dispone de una capacidad muy elevada de recepción, sino también de una gran capacidad de carga: el grupo puede cargar hasta 750.000 toneladas por mes. De esta forma, Sénalia es responsable del 54 % de la carga de cereales en el puerto de Rouen.
Para Sénalia, el desafío es combinar una logística regular "de fondo" con una logística reactiva para hacer frente a las necesidades de carga no planificadas.
El modo de funcionamiento de Sénalia, una unión de cooperativas, es particular debido a la asociación, la gestión de la capacidad de almacenamiento y la necesidad de mantener un diálogo permanente, indispensable para la organización de su logística, tanto con sus socios como con los titulares de capacidades de tránsito privativas.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr