La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Novembre 2015 - L'industrie portuaire

Dunkerque : la reconversion  de terrains portuaires

Par Christophe HUSSER
Chef du pôle Développement durable à la direction de l'Aménagement et de l'Environnement du Grand port maritime de Dunkerque
et
Stéphane RAISON
Président du Directoire du Grand port maritime de Dunkerque

 

Dunkerque et son port ont longtemps eu une relation ambivalente. Ville de marche que se sont souvent disputée les Anglais, les Français et les  Flamands, Dunkerque a vu son développement longtemps bridé par des enjeux militaires. Après sa quasi destruction en 1945, sa reconstruction et les Trente Glorieuses ont durablement consacré le destin industriel de Dunkerque, un destin qui se traduit par une urbanisation des polders agricoles et l’artificialisation de la moitié du littoral du département du Nord. La crise économique des années 1980 entraînera l’apparition de gigantesques friches industrielles qui révéleront une forte déconnexion entre les tissus urbain et portuaire. La reconversion de ces déprises industrielles offre l’occasion de construire un partenariat rénové entre le port et les collectivités territoriales. Si les ambitions de départ ont été confrontées à un contexte économique peu porteur, les expériences urbaines et le partenariat durable instauré entre le port et la ville offrent des perspectives au développement durable d’une zone industrialo-portuaire respectueuse de l’environnement et ouverte sur le territoire et sur ses habitants.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


November 2015 - The port industry in France

Dunkerque : Reconverting port zones

Christophe Husser,
head of the Pole on Sustainable Development at the Direction de l’Aménagement et de l’Environnement du Grand Port Maritime de Dunkerque
and
Stéphane Raison,
chairman of the board of the Greater Dunkerque Port Authority

 

Dunkerque and its port have long entertained an ambivalent relationship. As a market town and point of contention between the English, French and Flemish, Dunkerque’s development was hampered for military reasons. After its near destruction in 1945, its reconstruction and the “thirty glorious years” of post-war growth left a lasting imprint on the city’s industrial landscape: the urbanization of polder farmlands and the “artificialization” of half of the coast in North Department. Recession during the 1980s left gigantic industrial wastelands, and severed the port zone from the rest of the urban area. Reconverting these abandoned areas has brought local and port authorities together. Despite the unfavorable economic situation, a durable partnership between the port and city and experiments in urbanism have opened perspectives for a sustainable, environmentally friendly development of the port zone and its industry, and for opening this zone toward the surrounding area and its inhabitants.

 

Retour au sommaire


November 2015 - Die Hafenindustrie

Dünkirchen : die Umgestaltung der Hafenanlagen

Christophe Husser,
Leiter der Sektion für nachhaltige Entwicklung in der Hafenbehörde des Grand port maritime de Dunkerque,
und
Stéphane Raison,
Präsident des Vorstands des Grand port maritime de  Dunkerque

 

Dünkirchen und sein Hafen hatten lange Zeit eine ambivalente Beziehung. Als Grenzstadt war Dünkirchen von Engländern, Franzosen und Flamen umkämpft, und wurde in seiner Entwicklung aus militärischen Gründen eingeschränkt. Nachdem die Stadt 1945 fast gänzlich zerstört worden war, haben der Wiederaufbau und die Trente Glorieuses – die dreißig glorreichen Jahre - die industrielle Bestimmung Dünkirchens nachhaltig bestätigt, eine Bestimmung, die in der Urbanisierung der Polderflächen und der Befestigung der Hälfte des Küstenstreifens des Département du Nord offenbar wurde. Die Wirtschaftskrise der 1980er Jahre hinterlies gigantische Industriebrachen, die eine breite Schneise zwischen den Stadtgebieten und den Hafenanlagen öffnete. Die Umgestaltung dieser industriellen Öde bietet die Gelegenheit, eine neue Partnerschaft zwischen dem Hafen und den kommunalen Körperschaften entstehen zu lassen. Die anfänglichen Ambitionen waren zwar mit einem wirtschaftlichen Kontext konfrontiert, der nicht sehr zukunftsträchtig war, doch bieten die urbanen Erfahrungen und die neue Partnerschaft zwischen Stadt und Hafen Perspektiven für die nachhaltige Entwicklung einer durch die Hafenindustrie geprägten Zone, die umweltverträglich gestaltet und offen gegenüber dem Umland und seinen Bewohnern ist.

 

Retour au sommaire


Agosto 2015 - La industria portuaria

Dunkerque, la rehabilitación de los terrenos portuarios

Christophe Husser,
Jefe del centro de desarrollo sostenible de la Dirección de ordenación y medioambiente del Gran puerto marítimo de Dunkerque
y
Stéphane Raison,
Presidente del comité ejecutivo del Gran puerto marítimo de Dunkerque

 

Durante mucho tiempo Dunkerque y su puerto han tenido una relación ambigua. El desarrollo de la ciudad, que en el pasado ha sido objeto de batalla entre ingleses, franceses y flamencos, se ha visto refrenado durante largo tiempo por cuestiones militares. Tras su destrucción casi total en 1945, su reconstrucción y los treinta gloriosos han confirmado el destino industrial de Dunkerque, un destino que se traduce en una urbanización de polders agrícolas y la artificialización de la mitad del litoral del departamento francés del Norte. La crisis económica de los años 80 ha provocado la aparición de enormes zonas baldías industriales que muestran la fractura entre el tejido urbano y portuario. La rehabilitación de estas zonas industriales ofrece la oportunidad de construir una nueva asociación entre el puerto y los entes territoriales. Si las ambiciones iniciales han debido afrontar un contexto económico poco propicio, las experiencias urbanas y la asociación duradera establecida entre el puerto y la ciudad ofrecen perspectivas para el desarrollo sostenible de una zona industrial-portuaria respetuosa del medioambiente y abierta sobre el territorio y sus habitantes.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr