La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète
 

Août 2016 - L’Union numérique européenne

Le marché unique numérique et la régulation des données personnelles

Par Catherine BARREAU
Professeur de droit de l’entreprise à la Faculté de droit et de science politique de l’Université Rennes I

 

En 2015, la Commission européenne a publié une liste de 16 propositions en vue de parvenir à l’instauration d’un marché unique numérique. Selon de nombreux observateurs, le véritable trésor de ce marché réside dans les données personnelles, dont les entreprises du secteur digital font commerce. Ces données, qui relèvent de l’intimité des personnes, font l’objet d’une protection spécifique qui leur confère un statut particulier au sein tant de l’Union européenne que de chacun des États membres : elles sont l’objet d’un droit fondamental. Longtemps régie par une simple directive, cette matière sera bientôt soumise à un règlement qui a été adopté au printemps 2016. Cette nouvelle réglementation est-elle de nature à créer l’équilibre recherché entre la protection des libertés fondamentales (notamment de la vie privée des consommateurs numériques) et les besoins d’entreprises à la recherche de souplesse et de simplicité ? S’agissant d’un règlement, ce texte devrait s’appliquer de manière uniforme au sein du marché intérieur européen. Mais le règlement laisse une importante marge de manœuvre aux États membres, faisant craindre une renationalisation de la protection des données personnelles, qui pourrait constituer un obstacle à la réalisation du marché unique numérique.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


August 2016 - The European digital union

The Digital Single Market and regulation of personal data

Catherine Barreau,
professor of corporate law at the School of Law and Political Science, University of Rennes I

 

In 2015, the European Commission issued sixteen proposals for installing a Digital Single Market. According to several pundits, this market contains a hidden treasure, namely personal data, which firms tap for commercial purposes. Data on individuals’ private lives have a special legal status in the EU and member states: they are protected like a fundamental human right. For a long time, a mere directive set the framework, but in the spring of 2016, a specific regulation was adopted. Will it prove capable of creating the hoped-for balance between the protection of fundamental freedoms (especially with regard to consumers’ private lives in a digital economy) and the demands from firms for flexibility and simplicity? This new regulation should be uniformly applied throughout the EU’s domestic market, but it leaves room for member states. This has aroused concern about a “renationalization” of procedures for protecting personal data that would impede the realization of a Digital Single Market.

 

Download full article

 

Retour au sommaire


August 2016 - Der digitale europäische Binnenmarkt

Der digitale Binnenmarkt und die Regulierung über die personenbezogenen  Daten

Catherine Barreau,
Professorin für Unternehmensrecht an der Faculté de droit et de science politique de l’Université Rennes I

 

Im Jahr 2015 veröffentlichte die EU-Kommission eine Liste von 16 Vorschlägen für die Schaffung eines digitalen Binnenmarktes. Vielen Bedobachtern zufolge liegt das wahre Potenzial dieses Marktes in den personenbezogenen Daten, mit denen sich im Internet Geschäfte machen lassen. Diese Daten, die zur Persönlichkeitssphäre gehören, genießen einen spezifischen Schutz, der ihnen einen besonderen Status in der EU sowie in jedem Mitgliedstaat verleiht : sie sind Gegenstand eines Grundrechtes. Diese Materie wurde lange Zeit durch eine Richtlinie geregelt, wird aber bald einer Verordnung unterworfen sein, die im Frühjahr 2016 verabschiedet wurde. Ist diese neue Reglementierung fähig, das gesuchte Gleichgewicht zwischen dem Schutz der Grundfreiheiten (insbesondere des Privatlebens der Verbraucher) und dem Bedarf an Flexibilität und Einfachheit in der Geschäftswelt zu gewährleisten? Da es sich um eine Verordnung handelt, müsste dieser Text auf dem europäischen Binnenmarkt einheitlich angewandt werden. Diese Verordnung räumt den Mitgliedstaaten jedoch einen beträchtlichen Handlungsspielraum ein und lässt eine neue Nationalisierung des Schutzes personenbezogener  Daten befürchten, was ein Hindernis für die Schaffung des digitalen Binnenmarktes darstellen könnte.

 

Retour au sommaire


Agosto 2016 - La Unión Europea digital

El mercado único digital y la regulación de los datos personales

Catherine Barreau,
Profesora de derecho empresarial de la Facultad de Derecho y Ciencias Políticas de la Universidad Rennes I

 

En 2015, la Comisión Europea ha publicado una lista de 16 propuestas para el establecimiento de un mercado único digital. Según muchos observadores, el verdadero tesoro de este mercado radica en los datos personales, que se han convertido en un bien mercantil para las empresas del sector digital. Estos datos, que forman parte de la vida privada de las personas, son objeto de una protección específica que les confiere un estatuto especial dentro de la Unión Europea y de cada uno de los Estados miembros: forman parte de un derecho fundamental. Este tema, regido durante mucho tiempo por una simple Directiva, estará regulado dentro de poco por una normativa aprobada en la primavera de 2016. ¿Podrá esta nueva normativa crear el equilibrio deseado entre la protección de las libertades fundamentales (en particular de la vida privada de los consumidores digitales) y las necesidades de las empresas que buscan flexibilidad y simplicidad? Al tratarse de un reglamento, este texto deberá aplicarse de manera uniforme en el mercado interior europeo. El problema es que este reglamento deja un importante margen de maniobra a los Estados miembros, dándoles la posibilidad de renacionalizar la protección de los datos personales, lo que podría constituir un obstáculo para la realización del mercado único digital.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr