La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète
 

Août 2016 - L’Union numérique européenne

Quelle régulation pour les  plateformes numériques en Europe ?

Par Winston MAXWELL
Avocat associé Hogan Lovells
et
Thierry PÉNARD
 Professeur d'économie à l'Université de Rennes 1

 

Le succès des plateformes numériques et leur rôle aussi bien structurant que disruptif dans certains secteurs ne sont pas sans susciter des préoccupations d’ordre économique, politique et sociétal. En Europe comme en France, il est question de mettre en place une régulation des plateformes numériques. Sans contester les problèmes que peuvent poser des plateformes puissantes comme Google, Amazon ou Facebook, nous montrerons qu’une régulation spécifique soulèverait de nombreuses difficultés tant sur le plan économique que sur le plan juridique. Nous soulignerons les coûts et l’inefficacité d’une intervention ciblée sur les plateformes, compte tenu de l’instabilité des marchés numériques et de leurs fortes potentialités en termes d’innovations technologiques et sociétales. Une approche pragmatique s’appuyant sur les lois existantes apparaît préférable pour remédier aux défaillances des plateformes, notamment sur des marchés émergents. Cette approche prudente est préconisée par l’OCDE et par la Commission européenne dans leur méthodologie « Mieux légiférer ».

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


August 2016 - The European digital union

How to regulate digital platforms in Europe?

Winston Maxwell,
associate attorney at Hogan Lovells
and
Thierry Pénard,
professor of economics at the University of Rennes I

 

The success of digital platforms, which play a role both constructive and destructive in certain sectors of the economy, has aroused societal, political and economic concerns. In Europe as in France, the question of regulating platforms is on the agenda. Though recognizing the problems stemming from powerful organizations like Google, Amazon or Facebook, this article shows that regulation would encounter several difficulties, both economic and legal. Given the digital marketplace’s instability and its strong potential for technological and societal innovation, attention is drawn to the cost and inefficiency of interventions against these websites. A pragmatic approach based on existing law is preferable as a remedy for the shortcomings of these digital platforms, especially in emerging markets. The European Commission has advocated this cautious approach, and the OECD has formulated it as a methodology in Better Regulation in Europe.

 

Download full article

 

Retour au sommaire


August 2016 - Der digitale europäische Binnenmarkt

Welche Regulierung für die Online-Plattformen in Europa ?

Winston Maxwell,
assoziierter Rechtsanwalt bei Hogan Lovells
und
Thierry Pénard,
Professor für Wirtschaftswissenschaften an der Univesité Rennes I

 

Der Erfolg der digitalen Plattformen und ihre sowohl strukturierende als auch disruptive Rolle in manchen Sektoren wecken unweigerlich Befürchtungen wirtschaftlicher,  politischer und gesellschaftlicher Natur. In Europa wie in Frankreich diskutiert man darüber, ob eine Regulierung der digitalen Plattformen eingeführt werden soll. Ohne die Probleme zu bestreiten, die durch mächtige Plattformen wie Google, Amazon oder Facebook entstehen können, zeigen wir, dass eine spezifische Regulierung viele Schwierigkeiten in wirtschaftlicher und rechtlicher Hinsicht verursachen würde. Wir machen deutlich, dass ein gezieltes Einschreiten gegen die Plattformen kostspielig und wirkungslos wäre, und verweisen auf die Instabilität der digitalen Märkte und auf ihr starkes Potenzial an technologischen und gesellschaftlichen Innovationen. Vorteilhafter erscheint uns ein pragmatisches Vorgehen auf der Basis der existierenden Gesetze, um die Schwächen der Plattformen zu beheben, insbesondere auf den neu entstehenden Märkten. Dieser vorsichtige Denkansatz wird von der OECD und von der europäischen Kommission im Rahmen ihrer Methodologie zur Verbesserung der Gesetzgebung befürwortet.

 

Retour au sommaire


Agosto 2016 - La Unión Europea digital

¿Cómo regular las plataformas digitales en Europa?

Winston Maxwell,
Abogado asociado de Hogan Lovells
y
Thierry Pénard,
Profesor de economía de la Universidad Rennes 1

 

El éxito de las plataformas digitales y su papel tanto estructurante como disruptivo en algunos sectores pueden generar inquietudes de orden económico, político y social. En Europa al igual que en Francia se busca regular las plataformas digitales. Sin negar los problemas que pueden plantear plataformas poderosas como Google, Amazon o Facebook, en el artículo se demuestra que una regulación específica plantea muchas dificultades tanto en el plano económico como en el plano jurídico. Se destacan los costes y la ineficacia de una intervención específica en las plataformas, teniendo en cuenta la inestabilidad de los mercados digitales y su potencial en términos de innovaciones tecnológicas y sociales. Un enfoque pragmático basado en las leyes existentes parece más conveniente para subsanar las deficiencias de las plataformas, en particular en los mercados emergentes. Con su metodología "Legislar mejor", la OCDE y la Comisión Europea abogan por este enfoque prudente.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr