La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2016 - Former pour l'inconnu

Deux cents ans de métallurgie à l’École des Mines de Saint-Étienne

Par Michel DARRIEULAT
Ingénieur général des Mines honoraire

 

Il y a de cela deux cents ans que l’École des Mineurs, devenue par la suite l’École des Mines, a été créée à Saint-Étienne. La métallurgie y fut tout de suite à l’honneur, en raison sans doute de la tradition armurière et charbonnière de la ville. Cet article retracera l’évolution du travail des métallurgistes de l’École depuis sa fondation. Au début, il s’agissait de prendre l’initiative industrielle et d’imiter ce qui se faisait déjà en Angleterre : fabriquer de l’acier au creuset, du fer puddlé. Puis vint le temps où les professeurs de l’École intervenaient en tant qu’experts auprès des entreprises, diffusant des savoir-faire largement empiriques. À l’aube de la métallurgie scientifique, il fallut créer de toutes pièces des appareils de mesure. Ensuite, ce fut la course à la pureté et à l’amélioration des performances des alliages… Aujourd’hui, la créativité en matière de matériaux est la qualité la plus appréciée chez les chercheurs. Pour les pièces métalliques, les exigences d’allègement, de sécurité et les conditions extrêmes de fonctionnement sont autant de défis que les métallurgistes doivent relever. La fabrication additive permet de créer des pièces aux formes inédites. Et aujourd’hui, ce sont les propriétés psycho-sensorielles des matériaux qui sont prises en considération. Les chercheurs stéphanois s’emploient à faire preuve de toujours plus de créativité et d’originalité, dans une communauté scientifique élargie aux dimensions de la planète.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


May 2016 - Educating for the unknown

Two hundred years of metallurgy at the École des Mines de Saint-Étienne

Michel Darrieulat,
general engineer from École des Mines

 

Two hundred years ago, the École des Mineurs – later the École des Mines – was founded in Saint-Étienne, Francen with metallurgy as its emblem, owing to the city’s traditional production of coal and guns. Changes in metal-working are described since the foundation of this mining engineering school. In the early days, the aim was to stimulate industry and imitate what was being done in England: make pig iron, wrought iron, steel… Then came a period when professors from the school served as experts to companies and diffused empirical know-how. As scientific metallurgy dawned, instruments of measurement had to be made from scratch. There followed the race to purity, to improving the quality of alloys. Nowadays, creativity in materials is the most appreciated quality among researchers. New challenges have arisen from the demand for lighter-weight and safer metallic parts and the extreme conditions for using them. Additive (3-D) manufacturing can be used to create parts with previously unknown forms. What now counts are a material’s psycho-sensorial properties. Researchers in Saint-Étienne are trying to be ever more creative and original in a scientific community that now stretches out over the planet.

 

Retour au sommaire


Mai 2016 - Ausbildung für das Unbekannte

Zweihundert Jahre Hüttenkunde an der École des Mines de Saint-Étienne

Michel Darrieulat,
ehrenamtlich tätiger ingénieur général des Mines

 

Vor zweihundert Jahren wurde in Saint-Étienne die École des Mineurs gegründet, die später zur École des Mines wurde. Die Hüttenkunde genoss hier sofort die höchste Wertschätzung, was sicherlich auf der Tradition der Waffenschmiedekunst und der Kohleindustrie der Stadt beruhte. Dieser Artikel verfolgt die Entwicklung der Arbeit der Hütteningenieure der Schule von ihrer Gründung an bis heute.
Zu Beginn handelte es sich darum, die industrielle Initiative zu ergreifen und das zu imitieren, was in England bereits praktiziert wurde : das Puddelverfahren zur Umwandlung des im Hochofen hergestellten Roheisens in Schweißstahl.
Dann kam die Zeit, in der die Professoren der Schule als Experten in der Industrie tätig waren und ihr vor allem empirisches Wissen weitergaben.
Als das Zeitalter der wissenschaftlichen Metallurgie anbrach, mussten von Grund auf neue Messgeräte geschaffen werden.
Dann folgte der Kampf um Reinheit und leistungsfähigere Legierungen...
Heute wird Kreativität in der Materialherstellung bei den Forschern besonders geschätzt. Die Anforderungen an Gewichtsverringerung, Sicherheit und extreme Belastungsfähigkeit der Metallteile sind wesentliche Herausforderungen für die Ingenieure der Metallurgie. Dank der additiven Fertigung können Metallteile in nie da gewesenen Formen erzeugt werden. Und heute rücken sogar psycho-sensorielle Eigenschaften des jeweiligen Materials in den Fokus der Aufmerksamkeit. Die in Saint-Étienne tätigen Forscher legen immer mehr Kreativität und Originalität an den Tag und stehen im Kontakt mit einer wissenschaftlichen Gemeinde, die eine weltweite Dimension erreicht hat.

 

Retour au sommaire


Mayo 2016 - Formar para lo desconocido

Doscientos años de metalurgia en la Escuela de minas de Saint-Étienne

Michel Darrieulat,
ingeniero general de la Escuela de Minas honorario

 

Hace doscientos años que la Escuela de mineros, que posteriormente se convertiría en la Escuela due Minas, fue creada en Saint-Étienne. La metalurgia ha ocupado siempre un lugar preponderante, talvez por la tradición armamentística y carbonera de la ciudad.
El artículo presenta la evolución del trabajo de los metalurgistas de la Escuela desde su fundación.
Al principio se trataba de seguir la iniciativa industrial e imitar lo que ya se hacía en Inglaterra: fabricar acero al crisol y hierro pudelado.
Luego vino el tiempo en el que los profesores de la Escuela participaban como expertos en las empresas, transmitiendo saberes ampliamente empíricos.
Después fue el momento de la metalurgia científica y hubo que fabricar aparatos de medición por completo.
Posteriormente ha llegado la carrera a la pureza y a la mejora del rendimiento de las aleaciones…
Actualmente, la creatividad en materia de materiales es la calidad más apreciada por los investigadores. Para las piezas metálicas, las exigencias de ligereza, seguridad y las condiciones extremas de funcionamiento constituyen desafíos que los metalurgistas deben afrontar. La fabricación aditiva permite crear piezas de formas inéditas. Por último, en el mundo de hoy, las propiedades psico-sensitivas de los materiales deben también tenerse en cuenta. Los investigadores de Saint-Étienne despliegan cada vez más su creatividad y originalidad, en un mundo científico a escala mundial.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr