La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais

N° 46 - avril 2007 - 1970, l'invention de l'environnement ?

Les agences de l'eau et le contexte de la régionalisation

par Bernard Barraqué
Directeur de recherche, CNRS, Latts

 

Crées à l'époque de la Datar, celle de l'aménagement du territoire et des grands projets gaulliens mais aussi quand le mouvement gaullien commence à se confronter à l'épaisseur du « local », les Agences de l'eau, entre modernisation et respect de l'identité régionale sont typiques de cette montée de l'institutionnalisation de l'action collective. Souvent mises en cause pour leur inefficacité elles n'ont jamais eu vocation à remplacer la régulation étatique de type traditionnel par une régulation de type économique, mais de faciliter le respect des règles nouvelles d'environnement. Dans un monde moderne et mondialisé, la légitimité de l'action publique n'est-elle pas liée aussi à l'efficacité de l'action ? Régions et organismes de bassin ne doivent-ils pas jouer un rôle accru ? Une loi récente tend à « recentraliser » la politique de l'eau. Fallait-il le faire ou, au contraire, jouer sur plus de démocratie participative ?

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 46 - april 2007 - 1970, the invention of the environment?

Subsidiarity: upwards or downwards? The origin of French water agencies and their place during a period of regionalization

Bernard Barraqué

 

Water agencies were created at the time of DATAR for the development of regional planning and the management of big projects during de Gaulle’s presidency — at a time when the Gaullist movement was caught up in the thick of local politics. Given their position between modernization and regional identities, these agencies were clearly evidence of the increasing institutionalization of collective actions. Though often criticized for their lack of efficiency, they never had the assignment of replacing traditional government regulations with an economic sort of regulation. They were intended to facilitate compliance with new environmental standards. In a modern, global world, does the legitimacy of public interventions not depend on their effectiveness? Should regions and river valley authorities not play a larger part? Is it a good idea to “recentralize” water policy, as a recent law tends to do. Or on the contrary, should more place be made for participatory democracy?

 

Retour au sommaire

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr