La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 62 - Avril 2011 - Les installations classées pour la protection de l’environnement :

De l’accident de la poudrerie de Grenelle au Grenelle de l’Environnement

De la catastrophe de Feyzin (1966) à l’explosiond’AZF (2001) : La naissance du métier d’inspecteur des installations classées ?

par Laure Bonnaud
INRA, RiTME, UR 1323, Ivry-sur-Seine

 

La catastrophe de Feyzin, en janvier 1996, est le point de départ d’une inspection plus présente en matière d’installations classées.

Chargés de l’inspection de ces établissements depuis 1917, les inspecteurs du Travail passent alors le relais au service de l’Industrie et des Mines.

Au sein du service, ce transfert de compétence provoque un bouleversement culturel avec le passage d’une inspection centrée sur les Mines à l’inspection très variée des installations classées.

Une conception « technicienne » accompagne la mise en place de cette nouvelle inspection reposant sur l’acquisition de compétences en matière de technologies industrielles, selon une vision inspirée de l’expérience acquise dans les Mines.

A la fin des années 1990, l’inspection des IC se procéduralise, avec la prise d’instructions très claires visant une amélioration de la sécurité industrielle et de la situation environnementale en tenant compte des différents intérêts en présence et des enjeux élargis de prévention des pollutions et des risques.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 62 - April 2011 - Installations  classified in order to protect the environment:

From  the accident  at the Grenelle powder-mill to the Grenelle of  the  Environment

From the explosion at Feyzin in 1966 to the one at AZF in 2001: The emergence of the profession of inspector of classified installations?

Laure Bonnaud
INRA, RiTME, UR 1323, Ivry-sur-Seine

 

The  catastrophe   at Feyzin,  near Lyons,  in January  1996 led to tightening inspections at classified installations.  The work inspectors in charge since 1917 handed this responsibility over to the Service of Industry  and Mines. This transfer  caused a culture  shock in this service, given the shift from inspections  centered on mines to the widely diverse inspections  necessary for classified installations. New qualifications  had to  be  acquired   in  industrial technology.  A “technician” conception  in  line with  ideas  drawn from past experiences  in  the mines guided the implementation  of  new inspection  procedures. In the late 1990s, the inspection of classified installations  became procedural, as clear instructions  were given for improving industrial safety and protecting the environment by taking into account the different interests  at stake,  the prevention  of pollution and the reduction of risks.

 Retour au sommaire


N° 62 - April 2011 - DIE GESETZGEBUNG ZU DEN ÜBERWACHUNGSBEDÜRFTIGEN INDUSTRIEANLAGEN ZUM SCHUTZ DER UMWELT

VOM UNFALL IN DER SPRENGSTOFFFABRIK VON GRENELLE ZUM GRENELLE  DER  UMWELTPOLITIK

Von der Katastrophe in Feyzin (1996) zur Explosion bei AZF (2001) : der Ursprung des Berufs des Inspektors überwachungsbedürftiger Industrieanlagen ?

Laure Bonnaud
INRA, RiTME, UR 1323, Ivry-sur-Seine

 

Die Katastrophe in Feyzin im Januar 1996 war der Ausgangspunkt für eine intensivere Aufsicht über die klassifizierten Industrieanlagen.

Die Gewerbeaufsichtsbeamten, die seit 1917 mit der Inspektion dieser Anlagen betraut  waren, wurden dann vom Service de l’Industrie  et des Mines abgelöst.

In dieser  Behörde  hatte diese Übertragung  der Zuständigkeit  eine beträchtliche kulturelle Umwälzung zur Folge, da der Aufgabenbereich sich nicht mehr nur auf die Bergaufsicht  konzentrierte  sondern vielfältige Inspektionstätigkeiten  in klassifizierten  Industrieanlagen umfassen sollte.

Die  Einführung   dieser neuen Kontrolltätigkeit,  die von einer „technizistischen“  Konzeption geprägt war, beruhte auf dem Erwerb von Kompetenzen  auf dem Gebiet  industrieller  Technologien  und konnte  dabei  auf dem Erfahrungswissen  in der Bergbauwirtschaft aufbauen. Gegen Ende der 1990er Jahre nahm die Aufsicht  über die klassifizierten  Industrieanlagen  einen prozeduralen Charakter an, der auf einem System sehr klarer Anweisungen beruhte, und verfolgte das Ziel, unter Berücksichtigung  der verschiedenen  Interessen  und der erhöhten Anforderungen an die Verhütung von Umweltverschmutzung und Risiken die industrielle  Sicherheit und die Umweltsituation zu verbessern.

Retour au sommaire


N° 62 - Abril 2011 - Las instituciones  que  presentan un riesgo para el medio  ambiente:

del accidente del polvorín  de grenelle al grenelle del medio ambiente

De la catástrofe de Feyzin (1966) a la explosión de la fábrica AZF (2001): ¿el nacimiento de un cargo de inspector de las instalaciones de riesgo?

Laure Bonnaud
INRA, RiTME, UR 1323, Ivry-sur-Seine

 

La catástrofe  de Feyzin en enero de 1996,  es el punto de partida de inspecciones más frecuentes de las instalaciones  de riesgo.

Encargados de la inspección de este tipo de instalaciones  desde 1917, los inspectores de trabajo ceden esta responsabilidad al departamento de Industria y Minas.

En este departamento,   esta nueva responsabilidad  causa un vuelco cultural con el paso de una inspección centrada  en las minas a una inspección muy variada de las instalaciones de riesgo.

Un concepto demasiado técnico acompaña la implementación  de esta nueva inspección   basada  en la  adquisición   de  habilidades   de tecnologías industriales,  de acuerdo con una visión inspirada por la experiencia adquirida en las minas.

A finales de los años 1990, la inspección de las instituciones  de riesgo se reglamenta   aún más, adoptando  instrucciones  muy claras  para mejorar  la seguridad industrial  y el medio  ambiente,  teniendo  en cuenta los diferentes intereses y cuestiones más amplias de prevención de contaminación  y riesgos.

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr