La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 68 - octobre 2012 - La biodiversité

Abeilles et biodiversité

Télécharger gratuitement l'article

Par Philippe LECOMPTE
Président fondateur du réseau Biodiversité pour les abeilles
et
Claire TUTENUIT

Délégué général d’Entreprises pour l’Environnement

 

Le monde a depuis quelques années pris conscience de la question des abeilles, ou plutôt des questions que pose leur évolution inquiétante : 40 à 50% des colonies ont disparu aux USA, 30% en Europe, avec de fortes disparités entre l’Est et l’Ouest de l’Europe. Il est aujourd’hui bien connu que les abeilles rendent à la nature et à l’humanité des services immenses, et d’abord celui de la pollinisation, comme l’a identifié Jacques Lecomte, entomologiste (aujourd’hui disparu) de l’INRA, qui a mis en évidence cette fonction aujourd’hui qualifiée d’agro-écosystémique, qui est une des trois dimensions de la biodiversité. Un autre service est celui de sentinelle de la biodiversité : là où les abeilles disparaissent, il se confirme que les autres insectes sont eux aussi affaiblis, ce qui est le signe que l’ensemble de la biodiversité est affecté (l’abeille est une « espèce parapluie »). Cette prise de conscience de leur utilité, ainsi que des menaces qui pèsent sur les abeilles a stimulé les recherches sur ce sujet.
Nous apportons ici les réponses les plus actuelles à trois questions principales :
– Pourquoi les ruches disparaissent-elles ?
– Dans quelle mesure la disparition des abeilles menace-t-elle l’humanité ?
– Peut-on enrayer ce phénomène d’effondrement ?

Retour au sommaire


N° 68 - october 2012 - Biodiversity

Bees and biodiversity

Philippe LECOMPTE
Président fondateur du réseau Biodiversité pour les abeilles
Claire TUTENUIT
Délégué général d’Entreprises pour l’Environnement

 

The world has recently become aware of a worrisome trend: from 40% to 50% of bee colonies have died out in the USA and 30% in Europe (with disparity between eastern and western Europe). As is now well known, bees render immense services, above all pollination, to nature and humanity. Jacques Lecomte, a (deceased) entomologist who worked for INRA, pointed out this function, now said to be “agro-eco-systemic”, one of the three dimensions of biodiversity. Bees also serve as the sentinels of biodiversity: where they die out, other insects are also weakened. This is proof that all of biodiversity has been affected: bees are an “umbrella species”. The awareness of their usefulness and the menaces against bees has spurred research. This article addresses three major questions: a) Why are bee colonies dying out? b) To what extent does this extinction represent a threat for humanity? c) Can we stop this trend?

Retour au sommaire


N° 68 - October 2012 - DIE BIOLOGISCHE VIELFALT

Bienen und biologische Vielfalt

Diskussion zwischen Philippe LECOMPTE und Claire TUTENUIT

 

Weltweit hat sich seit einigen Jahren das Bewusstsein über die Bedeutung der Bienen durchgesetzt oder vielmehr über die Problematik ihrer beunruhigenden Entwicklung : 40 bis 50 % der Bienenvölker in den USA sind ausgestorben, 30 % in Europa, mit großen Unterschieden zwischen Ost- und Westeuropa. Es ist heute wohlbekannt, dass Bienen der  Natur und der Menschheit unermessliche Dienste leisten, und zuerst den der Bestäubung, wie Jacques Lecompte, der (verstorbene)Insektenforscher des Instituts INRA, herausfand und diese Funktion analysierte, die heute als agro-öko-systemisch bezeichnet wird, und die eine der drei Dimensionen der biologischen Vielfalt darstellt. Ein weiterer Dienst besteht in ihrer Signalfunktion für die biologische Vielfalt : dort, wo Bienen sterben, sind nachweislich auch andere Insekten geschwächt, was ein Zeichen dafür ist, dass die Artenvielfalt insgesamt bedroht ist (die Biene ermöglicht den Schutz anderer Arten, wenn sie selbst geschützt ist). Diese Erkenntnis ihrer Nützlichkeit und das Bewusstwerden der bedrohlichen Umweltfaktoren haben den Anstoß zu den wissenschaftlichen Untersuchungen zu diesem Thema gegeben. Wir geben hier die aktuellsten Antworten auf drei wichtige Fragen : Warum sterben Bienenvölker aus ? In welchem Maße bedroht das Bienensterben die Menschheit ? Lässt sich dieses Untergangsphänomen unter Kontrolle bringen ?

Retour au sommaire


N° 68 - Octubre 2012 - La biodiversidad

Abejas y biodiversidad

Diálogo entre Philippe LECOMPTE y Claire TUTENUIT

 

Desde hace algunos años ha salido a la luz pública el problema de las abejas, o más bien de las preguntas que surgen por su evolución preocupante: un 40 a un 50% de las colonias de abejas ha desaparecido en los EE.UU., 30% en Europa, con diferencias significativas entre el oriente y el occidente de Europa. Los grandes servicios que las abejas prestan a la naturaleza y a la humanidad son ampliamente reconocidos. En primer lugar está la polinización, tal como lo ha identificado Jacques Lecomte, difunto entomólogo del Instituto Francés de Investigación Agrícola, quien puso de relieve esta característica denominada actualmente como agro-eco-sistémica, que es una de las tres dimensiones de la biodiversidad. Otro servicio es el de centinela de la biodiversidad: cuando las abejas desaparecen se ha confirmado que otros insectos también están en peligro, lo cual es una señal de que la biodiversidad en general se ve afectada (la abeja es una “especie de paraguas “). Esta toma de conciencia de su utilidad, al igual que las amenazas en contra de las abejas ha estimulado la investigación sobre este tema. En el artículo se presentan las respuestas más actuales a tres preguntas fundamentales: ¿Por qué desaparecen las colmenas? ¿En qué medida la desaparición de las abejas amenaza la humanidad? ¿Es posible detener este fenómeno?

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr