La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 70 - Avril 2013 - La mer et les ressources marines

Les grands défis de l’aquaculture en France et dans le monde

Par Chantal CAHU
Directeur de recherche, IFREMER

 

La production aquacole mondiale, qui a passé le cap des 60 millions de tonnes en 2010, emploie 11 millions de personnes. Pour pouvoir poursuivre cet accroissement dans des conditions de durabilité, l’aquaculture doit relever certains défis à la fois scientifiques, économiques et sociétaux. Trois défis seront développés dans cet article :

 

a) nourrir les poissons, dans un contexte de compétition dans l’accès aux ressources, tout en limitant la pression sur les stocks de poissons sauvages, mais aussi sur les céréales ;

 

b) produire des animaux sains dans un environnement en changement, en comprenant les mécanismes de développement des pathologies et en abaissant les taux de contamination par différents polluants et, enfin,

 

c) s’assurer de la durabilité des pratiques et des produits de l’aquaculture en prenant en compte les services écosytémiques rendus par cette activité. Le développement de l’aquaculture se base sur une recherche en biologie dotée d’outils très performants (génomique, séquençage des génomes de nombreuses espèces).

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 70 - April 2013 - The ocean and its resources

Major issues in fish farming in France and around the world

Chantal CAHU
Directeur de recherche, IFREMER

 

The production of farmed fish worldwide rose to more than 60 million metric tons in 2010, and eleven million people are employed in this business. To continue growing under sustainable conditions, fish farming must cope with scientific, economic and societal issues, three of them addressed herein. First of all, how, given the competition for access to resources, to feed fish while limiting the pressure on the supply of wild foodstuffs and cereals? Secondly, how to produce healthy fish in a changing environment by understanding how pathologies develop and reducing the contamination by pollutants? Finally, how to ensure that the practices and output of fish farming will be sustainable given the ecosystemic services rendered by this business? Aquaculture’s development depends on research in biology being conducted with efficient tools (such as genomic sequencing).

Retour au sommaire


N°70 - April - DAS MEER UND DIE MARINEN RESSOURCEN

Die großen Herausforderungen der Aquakulturen in Frankreich und in der Welt

Chantal CAHU
Directeur de recherche, IFREMER

 

Die weltweite Fischzucht im Meer, die im Jahr 2010 mehr als 60 Millionen Tonnen produziert hat, beschäftigt 11 Millionen Personen. Um diesen Wachstumskurs unter den Bedingungen der Nachhaltigkeit fortsetzen zu können, muss sich die Aquakultur gewissen Herausforderungen stellen, die gleichzeitig wissenschaftlicher, wirtschaftlicher und gesellschaftlicher Natur sind. In diesem Artikel werden drei Herausforderungen entwickelt :

a) die Ernährung der Fische in einem Kontext, in dem der Zugang zu den Ressourcen dem Wettbewerb ausgesetzt ist, und die gleichzeitige Begrenzung des Drucks auf die wild lebenden Fischbestände sowie auf das Getreide ;

b) die Produktion von gesunden Tieren in einem sich wandelnden Umfeld, indem man die Mechanismen pathologischer Entwicklungen begreift und die Zahl der Ansteckungen durch verschiedene Verschmutzungsursachen begrenzt, und schließlich

c) die Vergewisserung über die Nachhaltigkeit der Praktiken und Produkte der Aquakultur auf der Basis der ökosystemischen Dienste, die bei dieser Tätigkeit geleistet werden. Die Entwicklung der Aquakultur ist einer biologischen Forschung zu verdanken, die mit Hochleistungseinrichtungen ausgestattet ist (Genomik, Sequenzierung der Genome zahlreicher Arten).

Retour au sommaire


N° 70 - Abril - El mar y los recursos marinos

Los grandes desafíos en la acuicultura en Francia y el mundo

Chantal CAHU
Directeur de recherche, IFREMER

 

La producción acuícola mundial, que ha superado los 60 millones de toneladas en 2010, emplea actualmente a 11 millones de personas. Para continuar con este crecimiento de forma sostenible, la acuicultura debe enfrentar algunos retos científicos, económicos y sociales. En este artículo se analizarán tres de estos retos:

a) alimentar a los peces, en un contexto de competencia en el acceso a los recursos, al mismo tiempo que se limita la presión sobre las reservas de alimentos naturales y sobre los cereales;

b) producir animales sanos en un entorno en mutación constante, entendiendo los mecanismos de aparición de enfermedades y reduciendo los niveles de contaminación por diversos agentes y, por último;

c) garantizar la sostenibilidad de las prácticas y productos de la acuicultura, teniendo en cuenta los servicios que esta actividad proporciona a los ecosistemas. El desarrollo de la acuicultura se basa en la investigación en biología con herramientas de alta tecnología (genómica, secuenciación del genoma de muchas especies, etc.).

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr