La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 70 - Avril 2013 - La mer et les ressources marines

Les influences réciproques entre les statuts des espaces maritimes et les statuts des ressources marines

Par Niki ALOUPI
Professeur à l’Université de Strasbourg

 

À chaque statut de zone maritime (à savoir les espaces maritimes soumis à la souveraineté ou aux juridictions nationales et les espaces internationaux) correspond un statut différent des ressources marines biologiques et non biologiques, pour ce qui concerne les eaux surjacentes, les fonds marins et le sous-sol de ceux-ci. L’évolution du droit international à cet égard illustre le rapport que ces deux statuts entretiennent entre eux : les développements technologiques ayant permis une exploitation toujours plus poussée des ressources marines, le zonage maritime a évolué en fonction ; les règles internationales relatives à chaque zone régissent dès lors la gestion de ces ressources. Mais cette évolution traduit également une mutation profonde dans les préoccupations de la communauté internationale : on a assisté, en effet, au passage du seul souci de sauvegarder les prérogatives souveraines de chaque État pris individuellement à une volonté de protéger les intérêts des pays les moins développés et ceux de l’humanité prise dans son ensemble.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 70 - April 2013 - The ocean and its resources

Reciprocal influences between the legal status of maritime zones and of marine resources

Niki ALOUPI
Professeur à l’Université de Strasbourg

 

To the status of each maritime zone, national of international, corresponds a different status for the zone’s maritime resources, whether biological or not, for the waters that cover the zone and for what lies beneath the water as well as beneath the earth below the water. Trends in international law illustrate the interactions between these two legal statuses: maritime zoning has changed in line with technological developments for ever more intensively tapping marine resources; and international rules for these zones govern the management of resources. This trend also reflects a deep change in the interest shown by the international community — a shift from the single concern for vouchsafing each country’s sovereign prerogatives individually toward a determination to protect the interests of less developed countries and of humanity as a whole.

Retour au sommaire


N°70 - April - DAS MEER UND DIE MARINEN RESSOURCEN

Die gegenseitigen Einflüsse zwischen dem Rechtsstatus der maritimen Räume und dem Rechtsstatus der marinen Ressourcen

Niki ALOUPI
Professeur à l’Université de Strasbourg

 

Jedem Statut eines maritimen Gebiets (d.h. der maritimen Räume, die der Souveränität oder den nationalen Gerichtsbarkeiten unterstehen, und der internationalen Gewässer) entspricht ein anderes Statut der biologischen und nicht biologischen marinen Ressourcen, in Bezug auf das Oberflächenwasser, die Meeresböden und den Untergrund. Die Entwicklung des internationalen Rechts illustriert diesbezüglich die Beziehung, die diese beiden Rechtsordnungen miteinander unterhalten : da die technologischen Entwicklungen einen immer effizienteren Abbau der marinen Ressourcen ermöglicht haben, hat sich die Einteilung in Meeresgebiete dementsprechend entwickelt ; die internationalen Regeln zu jedem Gebiet bestimmen demnach den Umgang mit diesen Ressourcen. Aber diese Entwicklung bringt auch einen tiefgreifenden Wandel der Sorgen in der internationalen Gemeinschaft zum Ausdruck : tatsächlich ist festzustellen, dass sich ein Umdenken vollzieht und dass nicht mehr die alleinige Sorge um die Vorrechte jedes einzelnen souveränen Staates Vorrang hat, sondern der Wille, sowohl die Interessen der Länder zu schützen, die am wenigsten entwickelt sind, als auch diejenigen der Menschheit in ihrer Gesamtheit.

Retour au sommaire


N° 70 - Abril - El mar y los recursos marinos

La influencia recíproca entre los estatutos de los espacios marinos y los estados de los recursos marinos

Niki ALOUPI
Professeur à l’Université de Strasbourg

 

A cada estatuto de una zona marítima (es decir, espacios marítimos sujetos a la soberanía o a las jurisdicciones nacionales y los espacios internacionales) corresponde un estatuto diferente de recursos marinos biológicos y no biológicos, en lo referente a las aguas suprayacentes, fondos marinos y subsuelo de éstos. La evolución del derecho internacional en este sentido ilustra la relación que estos dos estatutos mantienen entre sí: ya que los avances tecnológicos han permitido una explotación mayor de los recursos marinos, la zonificación marítima ha tenido que evolucionar en consecuencia; las normas internacionales que rigen cada zona rigen igualmente la gestión de estos recursos. Pero esta evolución también refleja un cambio profundo en las preocupaciones de la comunidad internacional. Se ha pasado de la preocupación exclusiva de mantener las prerrogativas soberanas de cada Estado a un deseo de proteger los intereses de los países menos desarrollados y de la humanidad en general.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr