La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 69 - Janvier 2013 - Gérer les énergies intermittentes électriques

Le flexing électrique (1)

Par Philip LOWE
Directeur général de la DG Énergie à la Commission européenne
et
Mark Van STIPHOUT
Membre  du cabinet du commissaire à l’Énergie à la Commission européenne

 

La part totale des renouvelables dans l’électricité de l’Union européenne devrait passer de 19,4% en 2010  à 34% en 2020.
Les changements dans la manière de produire  de l’électricité qu’implique l’engagement  pris par l’Union européenne de réduire ses  émissions de CO2 et d’augmenter la part des renouvelables dans son mix électrique requièrent de nos systèmes électriques  qu’ils deviennent beaucoup plus flexibles qu’ils ne le sont  aujourd’hui.


(1) Le flexing (également appelé bone breaking)  est un style de danse des rues originaire de Brooklyn, un quartier de New York. Il se caractérise par des mouvements rythmiques de contorsion  combinés à des agitations  des mains, à des glissements et à des entrechats. Les danseurs de flex, que l’on appelle les flexors, dansent souvent torse-nu et utilisent des chapeaux  comme  accessoires. Le flexing est essen- tiellement  dansé sur de la musique hip-hop, mais il ne dérive pas de la danse hip-hop, ni de la culture hip-hop. Il est une évolution d’un style jamaïcain  de danse des rues appelé bruk-up, qui est dansé sur des musiques dancehall et reggae (Source : www.wikipedia.org).

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 69 january 2013 - Managing intermittent sources of electricity

Flexing but… electric!

Philip LOWE
Directeur général de la DG Énergie à la Commission européenne
and
Mark Van STIPHOUT
Membre  du cabinet du commissaire à l’Énergie à la Commission européenne

 

The total share of renewable energy in EU electricity should rise from 19,4% in 2010 to 34% in 2020. Changes in generating electricity — as implied by the EU’s commitments for reducing CO2 emissions and increasing the share of renewables in its electricity mix — require that grids become much more flexible than they currently are.

Retour au sommaire


N° 69 Junar 2013 - NUTZUNG DER INTERMITTIERENDEN LEKTRISCHEN ENERGIEN

Es ist flexing, aber ... elektrisch !

Philip LOWE
Directeur général de la DG Énergie à la Commission européenne
und
Mark Van STIPHOUT
Membre  du cabinet du commissaire à l’Énergie à la Commission européenne

 

Der Gesamtanteil der erneuerbaren Energien am Strom in der EU müsste von 19,4 % im Jahr 2010 auf 34 % im Jahr 2020 ansteigen. Die Veränderungen in der Stromproduktion, die sich aus den politischen Beschlüssen der EU ergeben, gleichzeitig die CO2-Emissionen zu senken und den Anteil der erneuerbaren Energien im Energiemix zu erhöhen, werden von unseren Stromversorgungssystemen im Vergleich zu heute ein erheblich höheres Maß an Flexibilität erfordern.

Retour au sommaire


N° 69 - Enero 2013 - Gestionar las energías eléctricas intermitentes

¿Energía flexible?

Philip LOWE
Directeur général de la DG Énergie à la Commission européenne
y
Mark Van STIPHOUT
Membre  du cabinet du commissaire à l’Énergie à la Commission européenne

 

El porcentaje total de la energía renovable en la Unión Europea debe pasar del 19,4% en 2010 al 34% en 2020. Los cambios en la forma de producir electricidad, que implica el compromiso de la Unión Europea para reducir las emisiones de CO2 y aumentar la proporción de energías renovables en el mix energético, requieren que nuestros sistemas eléctricos se vuelvan mucho más flexibles de lo que son hoy en día.

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr