La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 79 - Juillet 2015 - L'environnement, avec ou contre les inégalités sociales ?

Progrès social-écologique et État social-écologique (1

Par Éloi LAURENT
Économiste à l’OFCE, professeur à Sciences Po et Stanford University

 

L’idée de justice environnementale est née aux États-Unis d’Amérique dans les années 1970, dans un contexte d’activisme civique et de lutte pour l’égalité raciale. Elle a mis plusieurs décennies pour commencer à être discutée sur le vieux continent plus imprégné par une tradition des droits sociaux. Aussi, la question à laquelle cet article s’attachera à répondre  est : « Quelle forme concrète pourrait prendre un État-providence qui viserait non plus seulement le progrès social, mais aussi le progrès social-écologique ? ». À partir du moment où l’on constate une intrication de plus en plus étroite entre enjeux sociaux et défis environnementaux, l’État devient légitime à assumer une fonction d’allocation, de redistribution et de stabilisation dans le but de couvrir les divers risques sociaux-écologiques.

 

(1) Cet article s’appuie largement sur l’ouvrage écrit par Éloi Laurent, Le bel avenir de l’État-providence (Éditions Les Liens qui Libèrent, 2014).

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 79 - July 2015 - The environment: With or against social inequality?

Social-environmental progress and the social-environmental state

Éloi LAURENT,
economist at the OFCE, professor at Sciences Po and Stanford University

 

Conceived in the United States in the context of the civil rights movement during the 1970s, the idea of environmental justice took several decades before becoming a topic discussed in the Old World, where the tradition of “social rights” is more ingrained - whence the question addressed herein: What concrete form would a welfare state take that seeks to promote not just social but also social-ecological progress? Given the very close, ever more intricate relations between social and environmental issues, the state may legitimately assume the duties of allocation, redistribution and stabilization for the purpose of providing coverage for social-environmental risks.

 

Retour au sommaire


N° 79 - Juni 2015 - Die Umwelt - gegen die sozialen Ungleichheiten oder mit ihnen Zusammenfassungen

Sozio-ökologischer Fortschritt und sozio-ökologischer Staat

Éloi LAURENT,
Wirtschaftswissenschaftler am OFCE, Professor bei Sciences PO und an der Stanford University

 

Die Idee der Umweltgerechtigkeit kam in den Vereinigten Staaten von Amerika in den 1970er Jahren auf, in einem Kontext, der von bürgerrechtlichem Aktivismus und Kämpfen für die Gleichheit zwischen Weißen und Schwarzen gekennzeichnet war. Es dauerte mehrere Jahrzehnte bis sie auch auf dem alten Kontinent diskutiert wurde, der stärker von einer Tradition der Sozialrechte geprägt war. Daher lautet die Fage, auf die dieser Artikel eine Antwort geben möchte : „Welche konkrete Form könnte ein Wohlfahrtsstaat annehmen, dem es nicht nur um den sozialen Fortschritt sondern auch um den sozial-ökologischen Fortschritt geht ?“

In einer Zeit, in der die Verflechtung zwischen gesellschaftlichen Themen und ökologischen Herausforderungen offensichtlich immer enger wird, ist der Staat dazu berechtigt, eine Funktion der  Zuteilung, der Umverteilung und der Stabilisierung zu übernehmen, um die verschiedenen sozio-ökologischen Risiken zu decken.

 

Retour au sommaire


N° 79 - Julio 2015 - El medioambiente, ¿favorece o lucha contra las desigualdades sociales?

Progreso socio-ecológico y Estado socio-ecológico

Éloi LAURENT,
Economista del OFCE (Observatorio Francés de Coyunturas Económicas), profesor de Sciences Po París y de la Universidad de Stanford

 

La idea de justicia ambiental nació en Estados Unidos en los años setenta, en un contexto de activismo cívico y lucha por la igualdad racial. Pasaron varias décadas antes de que comenzara a hablarse de ella en el viejo continente, en donde existía una tradición de derechos sociales. Por ello, la pregunta a la cual este artículo trata de responder es: “¿Qué forma concreta podría tomar un Estado benefactor que no solo contemple el progreso social, sino también el progreso socio-ecológico?”.
A partir del momento en el que se identifica una relación cada vez más estrecha entre los problemas sociales y los retos ambientales, se legitima el rol del Estado en la asignación, redistribución y estabilización con el fin de enfrentar los distintos riesgos socio-ecológicos.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr