La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 81 - Janvier 2016 - La participation des populations aux décisions gouvernementales

Ce que la convention d’Aarhus et la Directive Inspire ont changé…

Par Bruno VERLON
Ex-adjoint à la Commissaire générale au développement durable, ministère de l’Écologie,  du Développement durable et de l’Énergie

 

La convention d’Aarhus a jeté les bases d’un renouveau de la démocratie participative dans le domaine de l’environnement, avec la montée en puissance du principe de participation. La directive Inspire s’inscrit dans la même logique lorsqu’à travers l’établissement d’une infrastructure d’information géographique à l’échelle communautaire, elle vise à l’amélioration du fonctionnement de la démocratie grâce à la publication d’informations environnementales rendues accessibles à tous. Au niveau national, la Commission spécialisée du Conseil national de la transition écologique sur la démocratisation du dialogue environnemental a formulé des propositions qui visent à pallier les lacunes actuelles, toujours dans l’objectif de renforcer la transparence et l’efficacité de la démocratie environnementale en amont des projets. Le gouvernement s’est appuyé sur ces propositions pour l’élaboration d’une ordonnance.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 81 - January 2016 - Public participation in decisions about the environment

What the Aarhus Convention and INSPIRE Directive have changed

Bruno Verlon,
former assistant to the CGDD, Ministry of Ecology, Sustainable Development and Energy

 

The Aarhus Convention has laid the basis for reviving participatory democracy in environmental matters. The EU’s INSPIRE Directive fits in with the same rationale: by establishing an infrastructure of geographic information at the EU level, it seeks to improve the operation of democracy thanks to the publication of environmental information available to everyone. At the national level, a CNTE committee specialized in democratizing the environmental dialog has formulated proposals for redressing current shortcomings, the aim still being to reinforce environmental democracy’s transparency and effectiveness upstream in the process leading to major projects. The French government has referred to these proposals for drafting an executive order.

 

Retour au sommaire


N° 81 - Januar 2016 - Die Beteiligung der Bevölkerungen an den umweltpolitischen Entscheidungen

Was das Abkommen von Aarhus und die Richtlinie Inspire verändert haben ....

Bruno Verlon,
ehemaliger Stellvertreter des Commissaire général au développement durable (Generalkommissar für den Bereich nachhaltige Entwicklung), französisches Ministerium für Umwelt, Nachhaltigkeit und Energie

 

Das Abkommen von Aarhus hat die Basis für eine Erneuerung der partizipativen Demokratie im Bereich der Umweltpolitik geschaffen, denn es betont insbesondere die wachsende Bedeutung des Prinzips der Teilnahme.
Die Richtlinie Inspire folgt derselben Logik, wenn sie durch die Einrichtung einer europaweiten Infrastruktur für geographische Information darauf abzielt, das Funktionieren der Demokratie dank  der Veröffentlichung von Umweltinformationen, die allen zugänglich gemacht werden, zu verbessern.
Die auf nationaler Ebene tätige Commission spécialisée du Conseil national de la transition écologique hat zur Demokratisierung des Umweltdialogs Vorschläge formuliert, die die gegenwärtigen Unzulänglichkeiten beheben und die dem Ziel dienen sollen, die Transparenz und die Effizienz der demokratischen Umweltpolitik im Vorfeld der Projektplanung zu verstärken.
Die französische Regierung hat sich auf diese Vorschläge gestützt, um eine Verordnung auszuarbeiten.

 

Retour au sommaire


N° 81 - enero 2016 - La participación de la población en las decisiones ambientales

¿Qué han cambiado el Convenio de Aarhus y la directiva Inspire?

Bruno Verlon,
ex-agregado al Comisario general para el desarrollo sostenible, Ministerio francés de ecología, desarrollo sostenible y energía

 

El Convenio de Aarhus ha sentado las bases para una renovación de la democracia participativa en el ámbito del medioambiente, gracias al refuerzo del principio de participación.
La directiva Inspire sigue el mismo camino en el sentido en que, a través del establecimiento de una infraestructura de información geográfica al nivel comunitario, tiene como objetivo mejorar el funcionamiento de la democracia a través de la publicación de información ambiental accesible a todo el mundo.
A nivel francés, la comisión especializada del Consejo Nacional de transición ecológica sobre la democratización del diálogo ambiental ha hecho propuestas para superar las deficiencias actuales, con el objetivo de mejorar la transparencia y eficiencia de la democracia ambiental en la fase previa a los proyectos.
El gobierno se ha basado en estas propuestas para elaborar de una ordenanza pública.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr