La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en allemand
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 83 - Juillet 2016 - Où vont les sciences de l'environnement ?

La place des océans dans les sciences de l’environnement

Par Françoise GAILL
Directeure de recherche émérite au CNRS

 

L’article identifie l’océan comme un environnement majeur, encore sous-évalué dans le champ des sciences de l’environnement. Nous retracerons ici l’émergence d’une « communauté océan » depuis le Grenelle de la Mer jusqu’à la mise en place du Conseil national de la mer et des littoraux (CNML). Nous nous interrogerons sur l’évolution du terme « océan », sur son usage, au pluriel ou au singulier, et sur sa perception en tant qu’objet physique, en tant qu’environnement ou en tant qu’écosystème et biosphère. L’analyse des interactions océan-climat sera présentée dans cet article comme un des enjeux majeurs actuels avant de considérer la validité de la spécificité du milieu marin et ses implications scientifiques. Pour étudier ce milieu naturel, le développement d’infrastructures dédiées est nécessaire : le nouveau concept d’expéditions légères (telle celle de la goélette Tara Océans) fait évoluer le paysage de l’exploration maritime. Se pose également la question de ce qui est spécifique au milieu marin. Un autre enjeu de l’océan est le formidable potentiel qu’il représente du point de vue énergétique, des ressources minérales et des biotechnologies. Enfin, nous resituerons l’océan en tant que bien commun faisant l’objet d’une attention particulière aussi bien aux niveaux national (loi Leroy) et européen (bon état écologique et économie bleue) qu’au niveau international (avec la question de la gouvernance de la haute mer, actuellement en débat à l’ONU).

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 83 - July 2016 - Where is environmental science headed?

The place of the oceans in environmental science

Françoise Gaill,
senior researcher emeritus at the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)

 

Environmental science still underestimates a key environment: oceans. The emergence of an “ocean community” through actions in France ranging from the Grenelle of the Sea, which assembled officials and organizations for discussing issues related to the oceans, to the institution of the National Council on the Sea and Coastal Areas (CNML). How has the use of the word “ocean” (singular/plural) evolved? How are the oceans perceived as a physical object, an environment, an ecosystem and a biosphere? After presenting the analysis of interactions between oceans and the climate as a major challenge, attention is turned to the validity of the marine environment and its scientific implications. Specific infrastructures are needed to study this natural environment. Maritime explorations have evolved thanks to light expeditions, such as Tara Oceans. Questions also arise about this environment’s nature and its rich potential in terms of energy, mineral resources and biotechnology. The ocean is a common good at the center of law: national (Leroy Act), EU (clean seas and the “blue economy”) and international (governance on the high sea, now under debate at the UN).

 

Retour au sommaire


N° 83 - Juli 2016 - Wohin entwickeln sich die Umweltwissenschaften ?

Die Bedeutung der Ozeane in den Umweltwissenschaften

Françoise Gaill,
emeritierte Forschungsdirektorin des CNRS

 

Der Artikel befasst sich mit dem Ozean als einem bedeutenden Umweltsystem, das auf dem Feld der Umweltwissenschaften noch unzureichend beachtet wird. Wir verfolgen die Entstehung einer communauté océan seit der Meereskonferenz (Grenelle de la Mer) bis zur Einrichtung des französischen Rats für die Meere und Küsten (Conseil national de la mer et des littoraux). Wir interessieren uns für die Entwicklung des Begriffs Ozean, seine Benutzung im Plural und im Singular, und für seine Wahrnehmung als physisches Objekt, als Umwelt oder Ökosystem und Biosphäre. Die Analyse der Interaktionen zwischen Ozean und Klima wird in diesem Artikel als äußerst wichtiges aktuelles Thema hervorgehoben, ebenso wie die Gültigkeit der spezifischen Bedeutung des marinen Ökosystems und seiner wissenschaftlichen Implikationen bekräftigt wird. Zur Erforschung dieses natürlichen Systems bedarf es der Entwicklung von spezifischen Infrastrukturen : das neue Konzept leichter Expeditionen (wie das des  Schoners Tara Océans) ist ein Fortschritt für die Meeresforschung. Außerdem stellt sich die Frage, was spezifisch für das marine Ökosystem ist. Eine andere Perspektive, die die Ozeane eröffnen, bietet das riesige energetische Potenzial, das die mineralischen Ressourcen und die Biotechnologien darstellen. Zum Schluss betrachten wir den Ozean unter dem Blickwinkel eines bedeutenden Gemeingutes, dem sowohl das französische (loi Leroy) als auch das europäische (Ökologie und blaue Wirtschaft) und internationale Interesse (Debatten in der UNO über meerespolitische governance) gilt.

 

Retour au sommaire


N° 83 - Julio 2016 - ¿Cuál es el futuro de las ciencias del medioambiente?

El lugar de los océanos en las ciencias ambientales

Françoise Gaill,
Directora de investigación emérita del CNRS (Centro Francés de la Investigación Científica)

 

El artículo identifica el océano como un medio importante, aún subvalorado en el ámbito de las ciencias del medioambiente. El texto presenta la aparición de una 'Comunidad del Océano' desde el Grenelle de la Mer (Negociación multi-actores en torno al mar) hasta la puesta en marcha del Consejo Nacional de Mar y de Costas (CNML por sus siglas en francés). Se analiza también la evolución del término "océano", su uso, en plural o en singular y su percepción como objeto físico, como medioambiente o como ecosistema y biosfera. El análisis de las interacciones océano-clima se presenta en este artículo como uno de los principales desafíos actuales antes de considerar la validez de la especificidad del medio marino y sus implicaciones científicas. Para estudiar este medio natural, es necesario desarrollar infraestructuras dedicadas: el nuevo concepto de expediciones ligeras (como la de la goleta Tara Océans) están cambiando el paisaje de la exploración marítima. Se plantea también la cuestión de lo que es específico al medio marino. Otro problema del océano es el enorme potencial que representa desde el punto de vista energético, de los recursos minerales y la biotecnología. Por último, se estudia el océano como un bien común, objeto de atención tanto a nivel nacional (Ley Leroy) y europeo (buen estado ecológico y economía azul) como internacional (con el tema de la gobernanza de la alta mar, actualmente en debate en las Naciones Unidas).

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr