La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2020
2019
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2020
2019
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2020
2019
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2020
2019
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2020
2019

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2020
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Responsatilité & Environnement - N° 97 - Janvier 2020 - Le nucléaire civil, enjeux et débats

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 97 - Janvier 2020 - Le nucléaire civil, enjeux et débats

Quelle place pour le nucléaire dans des marchés électriques libéralisés ?

Par Patrice GEOFFRON
Université Paris-Dauphine, Université Psl
Leda-Cgemp, Umr Cnrs-Ird

 

Le cycle initial d’investissement dans le nucléaire civil a été amorcé dans les années 1970, en amont du mouvement de libéralisation des marchés de l’électricité qui s’est diffusé dans l’OCDE. Désormais, le nucléaire est à la fois en concurrence – selon les environnements – avec des énergies renouvelables « fatales » qui tirent les prix vers le bas (en Europe) et/ou des filières thermiques (aux États-Unis). Cette confi­guration pourrait raccourcir la durée de vie de centrales déployées au XXe siècle et crée une incertitude sur le modèle de financement de projets de futures centrales (supposant l’octroi des garanties « hors marché », comme en a bénéficié le projet britannique d’Hinkley Point). Ces observations procèdent certes du jeu du marché entre les filières de production selon leurs « mérites » (c’est-à-dire leur coût marginal), mais également d’une valorisation imparfaite de la contribution au système électrique de chacune d’entre elles : fourniture de capacité et de services système et, surtout, empreinte carbone.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 97 - January 2020 -Civilian nuclear power: Issues and debates

What place for nuclear energy in open electricity markets?

 

Patrice Geoffron,
Paris-Dauphine University, PSL University, LEDA-CGEMP, UMR CNRS-IRD

 

The initial investment cycle in civilian nuclear energy occurred during the 1970s, before the trend in the OECD toward opening electricity markets. Now, nuclear power is competing with renewable sources of energy, which are pulling prices down (in Europe) and/or with thermal energy production (in the United States). This pattern, which might shorten the life span of the nuclear power stations placed in operation during the 20th century, gives rise to uncertainty about how to finance plans for future power stations (supposing that, as in the British Hinkley Point project, a guarantee from “outside the market” is provided). These observations proceed from market interactions between electricity production systems depending on their “merits” (i.e., marginal costs) and, too, from imperfect assessments of how each system contributes to the electricity grid’s capacity, services and, above all, carbon footprint.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr