La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'HCERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2022
2021
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2022
2021
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2022
2021
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2022
2021
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2022
2021

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2022
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Gérer et Comprendre - N° 146 - Décembre 2021

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

 

 

N° 146 - Décembre 2021

La flexibilité stratégique proactive et réactive pour faire face à la turbulence de l’environnement
Le cas de la « fuite des cerveaux » en Tunisie

Par Fadia BAHRI KORBI
Conservatoire National des Arts et Métiers, LIRSA, France

 

La migration internationale de travailleurs qualifiés, connue sous le nom de « fuite des cerveaux », a attiré l’attention ces dernières années. Dans cet article, nous abordons la question du rôle de la flexibilité stratégique d’une organisation face à ce phénomène, en distinguant deux approches : une approche réactive visant à s’adapter passivement à cette tendance et une approche proactive visant à l’anticiper. Le dispositif méthodologique s’appuie sur une étude de cas d’une entreprise tunisienne BETA évoluant dans le secteur de l’informatique, qui reconnait une véritable turbulence environnementale causée par « la fuite des cerveaux ». L’analyse des résultats montre que la flexibilité stratégique permet à l’organisation de mieux faire face à ce phénomène. Il semble que les flexibilités réactive et proactive se complètent pour aider l’organisation à s’adapter, voire à modifier les conditions environnementales variables. Ces deux types de flexibilité s’appuient, toutefois, sur des mécanismes distincts.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 146 - December 2021

Proactive and reactive strategic flexibility for coping with turbulence in the environment: The “brain drain” in Tunisia

 

Fadia Bahri Korbi,
Conservatoire National des Arts et Métiers, LIRSA, France.

 

The international migration of skilled workers (the so-called “brain drain”) has attracted attention in recent years. In this article, we propose to study the role of an organization’s strategic flexibility in the face of this phenomenon, distinguishing two approaches: a reactive approach aiming at passively adapting to this trend and a proactive approach aiming at anticipating it. Our methodological approach is based on a case study of a Tunisian company BETA evolving in the IT sector, which recognizes a real environmental turbulence caused by the “brain drain”. The findings show that strategic flexibility allows the organization to better cope with the turbulence of the environment. Reactive and proactive flexibilities seem to complement each other to help the organization adapt to, and even modify, the environmental changes. These two types of flexibility, however, rely on separate mechanisms.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr