La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2022
2021
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2022
2021
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2022
2021
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2022
2021
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2022
2021

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2022
Toutes les années
   

 

 

         
 

 

Réalités Industrielles - Novembre 2021 - La  compétitivité de la France au sein de l’Europe

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

 

Novembre 2021 - La compétitivité de la France au sein de l’Europe

Politiques de filières : le cas de l’Énergie

Par Olivier APPERT
Membre de l’Académie des technologies, président de France Brevets et conseiller du centre Énergie de l’IFRI
Et
Patrice GEOFFRON
Professeur à l’Université Paris-Dauphine

 

Si la transition bas carbone déplace les équilibres au sein du « trilemme énergétique » vers les impératifs environnementaux, les enjeux industriels en forment néanmoins une composante es­sentielle. Sans engager ici une large discussion sectorielle, nous proposons de revenir sur les conditions de structuration au XXe siècle de deux filières énergétiques, celles du pétrole et du nucléaire, et de poser ensuite quelques éléments d’un cahier des charges en vue de l’émergence d’une filière de l’hydrogène au XXIe siècle. Cet « exercice » permet à la fois de révéler des perma­nences (un effort continu sur l’ensemble de la filière, formation comprise) et des différences (les règles de la concurrence au sein de l’Europe et dans un monde globalisé). Au-delà de la France, si les Européens disposent déjà d’atouts industriels, la construction d’une filière de l’hydrogène impliquera pour eux un effort sur le très long terme, alors même que ses effets sur la concrétisa­tion des objectifs environnementaux de l’Union européenne à l’horizon 2030 seront limités. Notre conviction est que la construction d’une filière hydrogène tiendra lieu de test de la capacité de cette Union, en quête de souveraineté, à s’inscrire avec constance dans le temps long.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


November 2021 - French competitiveness within Europe

Sectoral policies: Energy

 

Olivier Appert,
member of the Academy of Technologies, president of France Brevets and advisor at the Energy Center, IFRI; and
Patrice Geoffron,
professor, Paris- Dauphine University

 

Although the low-carbon transition shifts the balance within the ‟energy trilemma” towards environmental imperatives, industrial issues are nevertheless an essential component. Without engaging in a wide-ranging sectoral discussion, we propose to review the conditions for the structuring of two energy sectors in the 20th century, oil and nuclear power, and then to set out some of the elements of a set of specifications for the emergence of a hydrogen sector in the 21st century. This ‟exercise” allows us to reveal both permanencies (an effort throughout the chain value, including training) and differences (the rules of competition within Europe and in globalization). Beyond France, if Europeans already have industrial assets, the construction of a hydrogen industry will involve a very long-term effort, with limited effects on the European Union’s environmental objectives in 2030. We are convinced that the construction of a hydrogen industry will serve as a test of the capacity of a Union, in search of sovereignty, to be consistent over the long term.

 

Retour au sommaire

 


 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr