La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 106 - Décembre 2011

Les jeux de la gastronomie et de la négociation : les enseignements du congrès de vienne (1814-1815)

Par Lionel BOBOT
NOVANCIA (CCIP), Enseignant chercheur / Direction déléguée au
Corps professoral et chercheur associé à l’INRA
(UMR SAD APT, équipe Proximités)

 

La gastronomie française vient d’être inscrite par l’Unesco au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité, et le projet d’une Cité de la Gastronomie avance à grands pas. L’histoire de cet art de vivre
« à la française » est depuis toujours liée aux pratiques de négociation non seulement diplomatiques, mais également commerciales.
Malgré les difficultés économiques, les repas d’affaires restent incontournables pour les entreprises françaises, pour lesquelles ils représentent un investissement stratégique. Or, la négociation, comme la gastronomie, prend sa source aux XVIIe et XVIIIe siècles, avec l’apogée de leur alliance personnifiée par Talleyrand et son chef Carême, lors du Congrès de Vienne (1814-1815).
Notre article a pour objectif, à travers l’étude du cas de l’alliance entre gastronomie et négociation, lors de ce Congrès, d’en faire ressortir certes les atouts pour le manager d’aujourd’hui (émotions, théâtralisation et communication), mais aussi les limites.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 106 - December 2011

The interplay between gastronomy and negotiation, lessons drawn from the congress of vienna (1814-1815)

Lionel BOBOT
NOVANCIA (CCIP), Enseignant chercheur / Direction déléguée au
Corps professoral et chercheur associé à l’INRA
(UMR SAD APT, équipe Proximités)

 

UNESCO has just listed French gastronomy as an immaterial heritage of humanity. The history of this French art de vivre cannot be separated from the art of negotiations, not just diplomatic but also commercial. Despite the downturn in the economy, business luncheons and dinners are still a must for French firms; they represent a strategic investment. Negotiations, like gastronomy, has its origins in the 17th and 18th centuries. Talleyrand and Carême personified the alliance of the two during the Congress of Vienna (1814-1815). Focusing on this alliance during this event lets us discern the advantages and limits (emotions, theatricality and communication) of sharing meals today.

Retour au sommaire


N° 106 - Dezember 2011

DIE KUNST DER GASTRONOMIE UND DER VERHANDLUNG, DIE LEH- REN AUS DEM WIENER KONGRESS (1814-1815)

Lionel BOBOT
NOVANCIA (CCIP), Enseignant chercheur / Direction déléguée au
Corps professoral et chercheur associé à l’INRA
(UMR SAD APT, équipe Proximités)

 

Die französische Gastronomie wurde von der UNESCO zum immateriellen kultu- relle Erbe der  Menschheit erklärt, und das Projekt einer Cité de la Gastronomie macht rasche Fortschritte. Die Geschichte dieser Lebenskunst à la française wird seit eh und je mit den Praktiken der Verhandlung assoziiert - nicht nur in der Diplomatie, sondern auch im Handel. Trotz der wirtschaftlichen Schwierigkeiten bleiben Geschäftsessen ein Muss für fran- zösische Unternehmen, für die sie eine strategische Investition darstellen. Nun haben Verhandlung wie Gastronomie ihren Ursprung im 17. und 18. Jh. und erlebten den Höhepunkt ihrer Allianz in der Person von Talleyrand und seinem Chef  Carême zur  Zeit  des  Wiener  Kongresses  (1814- 1815). Unser   Artikel möchte mit der Fallstudie des Zusammenspiels von Gastronomie und Verhandlung, das den Kongress prägte, darlegen, dass Manager von heute zwar derartige Trümpfe gerne ausspielen (Emotionen, Theatralik und Kommunikation), dass diese aber auch ihre Grenzen haben.

Retour au sommaire


N° 106 - diciembre 2011

Los juegos de la gastronomía y la negociación. Enseñanzas del congreso de viena (18141815)

Lionel BOBOT
NOVANCIA (CCIP), Enseignant chercheur / Direction déléguée au
Corps professoral et chercheur associé à l’INRA
(UMR SAD APT, équipe Proximités)

 

La cocina francesa ha sido catalogada por la UNESCO como Patrimonio Cultural Inmaterial de la Humanidad, y el proyecto de un “Mundo de la Gastronomía” avanza a pasos de gigante. La historia de este arte de vivir “francés” siempre ha sido asociada con prácti cas de negociación no sólo diplomáticas sino también comerciales. A pesar de las dificul tades económicas, las cenas de negocios son esenciales para las empresas francesas que las consideran como una inversión estratégica. Ahora bien, tanto la negociación como la gas tronomía se originan en los siglos XVII y XVIII, con el culmen de su alianza personifi cado por Talleyrand y su chef Carème, en el Congreso de Viena (18141815).
Nuestro artículo pretende, a través del estudio de caso de la alianza entre la gastronomía y la negociación en este Congreso, resaltar las ven tajas para el manager actual (emociones, teatra lización y comunicación) pero también sus límites.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr