La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 104 - Juin 2011

Vers l’instauration d’une culture du « droit à l’erreur » dans les entreprises innovantes

Par Julien CUSIN
Maître de Conférences – IAE de Bordeaux, Erm / IRGO

 

Depuis une dizaine d’années, la littérature voit se multiplier des travaux cherchant à identifier les différents leviers à actionner afin d’encourager l’innovation au sein des entreprises. En prolongement de ces travaux centrés sur l’émergence d’une « culture de l’innovation », l’état de l’art réalisé dans cet article nous permet d’établir que créer une atmosphère de « sécurité psychologique » est le seul moyen permettant que :
– les membres de l’organisation ne soient pas paralysés par la peur d’échouer et continuent de proposer des projets audacieux,
– ces mêmes acteurs tirent les leçons des erreurs qui seront inévitablement commises au cours du processus d’innovation et soient en mesure de ne plus les reproduire.
Nous suggérons, à ce titre, quelques axes de réflexion pour créer une culture du « droit à l’erreur » au sein des organisations, à commencer par la refonte des systèmes de sanction récompense et par l’inclination de la direction à « légender » les échecs. Nous soulignons néanmoins que ce qui est éventuellement possible dans le contexte de la culture américaine ne l’est pas forcément dans celui de la culture française.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 104 - June 2011

Toward a “culture of the right to be mistaken” in innovative companies

Julien CUSIN
Maître de Conférences – IAE de Bordeaux, Erm / IRGO

 

For ten years now, more and more has been written about how to identify the levers of action for boosting innovation inside firms. In line with studies devoted to a “culture of innovation”, this article presents the current state of the art. Creating an atmosphere of “psychological security” is the only way to see to it: a) that the members of an organization are not paralyzed by the fear of failure and continue proposing audacious project; and b) that they draw lessons from the inevitable mistakes occurring during the process of innovation and be capable of not making them again. Suggestions are made for creating a “culture of the right to be mistaken” inside organizations. This would start by overhauling the system of sanctions and rewards, and by leading management to “legendize” failures. What might work in the American context is not necessarily possible in France however.

Retour au sommaire


N° 104 - Juni 2011

ZUR ENTWICKLUNG EINER KULTUR DES „RECHTS AUF DEN IRRTUM“ IN DEN INNOVIERENDEN UNTERNEHMEN

Julien CUSIN
Maître de Conférences – IAE de Bordeaux, Erm / IRGO

 

Seit etwa zehn Jahren fallen in der Fachliteratur immer mehr Arbeiten auf, in denen nach verschiedenen Möglichkeiten gesucht wird, Unternehmen zu innovativen Maßnahmen zu ermutigen. Der vorliegende Artikel greift die Resultate dieser Arbeiten, in denen die Entwicklung einer „Kultur der Innovation“ eine zentrale Rolle spielt, auf und stellt in Anbetracht des gegenwärtigen Stands des Wissens die These auf, dass die Schaffung einer Atmosphäre der „psychologischen Sicherheit“ der einzige Weg ist, um zu erreichen, dass die Mitglieder der Organisation nicht von der Angst vor dem Scheitern gelähmt werden und weiterhin mutige Projekte vorschlagen ; dieselben Akteure die Lehren aus ihren Irrtümern ziehen, die sie im Laufe des Innovationsprozesses unvermeidlicherweise begehen, und dass sie dazu in der Lage sind, nicht mehr in die alten Fehler zu verfallen. Wir schlagen diesbezüglich einige Leitgedanken vor, die zur Begründung einer Kultur des „Rechts auf den Irrtum“ in den Organisationen beitragen können, und verweisen zuvörderst auf die Notwendigkeit neuer Sanktionsund Belohnungssysteme und auf die Neigung des leitenden Managements, Misserfolge ausführlich zu kommentieren. Wir heben jedoch hervor, dass Vorgehensweisen, die in der amerikanischen Kultur möglich sind, in der französischen Kultur nicht unbedingt gangbar sind.

Retour au sommaire


N° 104 - junio 2011

Hacia la instauración de una cultura del “derecho a la equivocación” en las empresas innovadoras

Julien CUSIN
Maître de Conférences – IAE de Bordeaux, Erm / IRGO

 

Desde hace unos diez años, el número de obras que tratan de identificar los elementos clave que se deben accionar para fomentar la innovación en las empresas ha crecido considerablemente. Como complemento de estos trabajos centrados en la aparición de una "cultura de la innovación ", el balance realizado en este texto nos permite afirmar que la creación de un entorno de "seguridad sicológica" es la única manera para que: los miembros de la organización no tengan miedo al fracaso y sigan proponiendo proyectos ambiciosos dichos miembros aprendan de los errores que inevitablemente se cometen durante el proceso de innovación y sean capaces de no cometerlos de nuevo.
A este respecto, sugerimos algunas líneas de reflexión para crear una cultura del "derecho a la equivocación" dentro de las organizaciones, comenzando por la restructuración de los sistemas de sanción/recompensa y la propensión de la dirección a crear “historias ejemplares” de los fracasos. No obstante, subrayamos que lo que puede ser posible en el contexto de la cultura americana no lo es necesariamente en la cultura francesa.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr