La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 114 - Décembre 2013

Les bonnes surprises du management interculturel : le redressement spectaculaire d’une entreprise de transport public de Nouvelle Calédonie

Par Jean-Pierre SEGAL
Chargé de recherche au CNRS, Centre Gestion & Société

 

L’entreprise néo-calédonienne CARSUD a traversé deux phases contrastées en dix ans d’existence : une période initiale marquée par une succession de conflits sociaux opposant les employés océaniens locaux à leur direction venue de métropole et, ensuite, une étonnante renaissance conduite sous la houlette d’un jeune manager plein d’inventivité réussissant là où ses prédécesseurs avaient échoué. S’appuyant sur deux enquêtes internes menées successivement à cinq ans de distance, cet article propose une lecture culturelle de cet étrange retournement de situation, une lecture focalisée sur une analyse des réinterprétations que les salariés locaux ont données des modes de management contrastés mis en œuvre par leurs directions successives.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 114 - December 2013

The pleasant surprises of intercultural management: A public transportation firm’s spectacular recovery in New Caledonia

Jean-Pierre SEGAL,
associate researcher at the CNRS, Centre Gestion & Société

 

During its ten years of existence, CARSUD, a firm in New Caledonia, experienced, an initial period rife with labor disputes between local Oceanian employees and a management from France, and then an astonishing renaissance under the leadership of a young, inventive manager, who succeeded where his predecessors had foundered. Two in-house surveys, conducted five years, apart are used to formulate a cultural explanation of this strange turnabout by analyzing the reinterpretations local employees made of the contrasting forms of management that they successively experienced.

Retour au sommaire


N° 114 - Dezember 2013

Die guten Überraschungen des interkulturellen Managements : die spektakuläre Sanierung eines öffentlichen Transportunternehmens in Neukaledonien

Jean-Pierre SEGAL,
Forschungsbeauftragter am CNRS, Centre Gestion & Société

 

Das neukaledonische Unternehmen CARSUD hat in seinem zehnjährigen Bestehen zwei gegensätzliche Phasen erlebt : eine erste Periode, die durch eine Reihe von sozialen Konflikten zwischen den lokalen ozeanischen Arbeitskräften und den aus dem Mutterland kommenden leitenden Angestellten geprägt wurde, und dann eine erstaunliche Renaissance unter der Leitung eines ideenreichen jungen Managers, der dort Erfolg hatte, wo seine Vorgänger gescheitert waren. Dieser Artikel befasst sich mit zwei internen Umfragen, die im Abstand von fünf Jahren nacheinander durchgeführt worden waren, und schlägt eine kulturelle Interpretation dieses seltsamen Umschwungs vor, eine Interpretation, die sich auf die Analyse der Antworten der lokalen Arbeitskräfte konzentriert, in denen sie ihre Anschauungen über die äußerst gegensätzlichen Managementmethoden ihrer aufeinander folgenden Führungskräfte zum Ausdruck brachten.

Retour au sommaire


N° 114 - diciembre 2013

Las buenas sorpresas de la gestión intercultural, la recuperación espectacular de una empresa de transporte público de Nueva Caledonia

Jean-Pierre SEGAL,
encargado de investigación en el CNRS, Centro de Gestión y Sociedad

 

La empresa de Nueva Caledonia CARSUD ha atravesado dos fases confusas en diez años de existencia: un período inicial marcado por una sucesión de conflictos sociales entre los empleados locales y la dirección proveniente del continente y, posteriormente, un asombroso renacimiento realizado bajo la dirección de un joven director inventivo que tuvo éxito allí donde sus predecesores habían fracasado. Basándose en dos investigaciones internas realizadas sucesivamente con cinco años de diferencia, este artículo propondrá una lectura cultural de este extraño cambio de situación, una lectura centrada en un análisis de las reinterpretaciones que los trabajadores locales han hecho de las modalidades de gestión contrastadas aplicadas por sus directores sucesivos.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr