La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2016
2015
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2016
2015
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2016
2015

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2016
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1941
  - Mémoires
  - Partie administrative

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 117 - septembre 2014 - L'éthnographie dans l'entreprise

La « technique » comme activité ou comme représentation partagée une ethnographie de la R&D dans une entreprise aéronautique

Par Hadrien COUTANT,
Doctorant au Centre de Sociologie des Organisations/Sciences Po

 

Tout comme dans le cas de l’étude d’une tribu lointaine, se faire accepter au sein d’une division de R&D d’un groupe de haute technologie requiert le long apprentissage d’un langage, de représentations et d’implicites partagés. Dans ce monde d’ingénieurs, la « technique » apparaît à l’ethnographe comme un langage en même temps que l’élément clé du lien social. En se l’appropriant, en le confrontant aux pratiques et aux carrières des ingénieurs de développement, l’ethnologue s’aperçoit que la « technique », omniprésente dans les discours, est un objet fuyant tant dans le travail que dans les trajectoires individuelles. À la fois individuelle et collective, activité productive et facteur d’intégration sociale articulant une profession, une entreprise et un groupe projet, la « technique » est l’élément central de l’imaginaire des ingénieurs de développement.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 117 - september 2014 - Fieldwork in firms

“Techniques” as an activity or a shared idea: Fieldwork in an aeronautics firm’s R&D

Hadrien Coutant,
doctoral student, Center of the Sociology of Organizations (Sciences Po)

 

As in the case of someone studying a distant tribe, being accepted in a big technology firm’s R&D division requires a long phase of learning the language, ideas and implicitly shared assumptions. In this world of engineers, “techniques” are a language and, at the same time, the key element in social bonds. By appropriating this language and measuring it against the practices and careers of research engineers, the fieldworker came to see that “techniques”, omnipresent in words, are elusive in actual work and in individual career trajectories. Both individual and collective, both a productive activity and a factor of social integration articulating a profession, a company and a group project, techniques are the key element in the mental world of engineers in Research and Development.

Retour au sommaire


N° 117 - september 2014 - Ethnographie im Unternehmen

Die „Technik“ als Aktivität  oder als gemeinsame Vorstellungswelt
Eine Ethnographie der Abteilung  Forschung & Entwicklung  in einem Unternehmen der Luftfahrtindustrie

Hadrien Coutant,
Doktorand am Centre de Sociologie des Organisations/Sciences Po

 

Ähnlich wie dem Erforscher eines fernen Stammes ergeht es demjenigen, der sich um die Akzeptanz in einer Abteilung für  Forschung & Entwicklung in einem Großunternehmen der Spitzentechnologie bemüht, und auf einen langen Lernprozess gefasst sein muss, in dem die Fachsprache, die Vorstellungen und die gemeinsamen impliziten Referenzen angeeignet werden müssen. In diesem Kreis von Ingenieuren lernt der Ethnograph die „Technik“ nicht nur als Sprache kennen, sondern  auch als Schlüsselelement der sozialen Bindung. Indem er sie erlernt und mit den Praktiken und Karrieren der Entwicklungsingenieure konfrontiert, wird ihm bewusst, dass die allgegenwärtige „Technik“ in den diskursiven Verhaltensweisen sowohl in der Ausübung der Tätigkeit als auch in den individuellen Werdegängen flüchtiger Natur ist. Sie ist gleichzeitig individuell und kollektiv fundiert, Träger produktiven Handelns und sozialer Integration, und stellt Beziehungen zwischen Beruf, Unternehmen und Projektgruppe her, so dass sie zum wesentlichen Element der Vorstellungswelt der Entwicklungsingenieure wird.

Retour au sommaire


N° 117 - septiembre 2014 - Etnografía en la empresa

La "técnica" como actividad o como representación compartida
Una etnografía de la I+D en una empresa aeronáutica

Hadrien Coutant,
estudiante de Doctorado en el centro de Sociología de las Organizaciones/Sciences Po

 

Al igual que en el caso del estudio de una tribu lejana, hacerse aceptar en un departamento de I+D de un grupo de alta tecnología necesita un largo proceso de aprendizaje de un lenguaje, de representaciones y de códigos implícitos compartidos. En el mundo de los ingenieros, el etnôgrafo ve la "técnica" como un lenguaje al igual que como un elemento clave de las relaciones sociales. Al hacerlo suyo, comparándolo con las prácticas y las carreras de los ingenieros de desarrollo, el etnólogo comprueba que la "técnica", omnipresente en las conversaciones, es un objeto intangible tanto en el trabajo como en las trayectorias individuales. La "técnica", a la vez individual y colectiva, actividad productiva y factor de integración social que articula una profesión, una empresa y un grupo de proyecto, es el elemento central de la imaginación de los ingenieros de desarrollo.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr