La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 122 - Décembre 2015

Évaluer l’impact sociétal de la recherche pour apprendre à le gérer : l’approche asirpa et l’exemple de la recherche agronomique

Par Pierre-Benoit JOLY,
Université Paris-Est, LISIS, CNRS, ESIEE Paris, INRA, UPEM, 77454 Marne-La-Vallée,
Laurence COLINET,
INRA Collège de Direction, 75007 Paris,
Ariane GAUNAND,
INRA, GAEL, 38000 Grenoble, Université Grenoble Alpes, GAEL, 38000 Grenoble,
Stéphane LEMARIÉ,
INRA, GAEL, 38000 Grenoble, Université Grenoble Alpes, GAEL, 38000 Grenoble,
Philippe LARÉDO,
Université Paris-Est, LISIS, CNRS, ESIEE Paris, INRA, UPEM, 77454 Marne-La-Vallée, University of Manchester, MIIOR, MBS, Harold Hankins Building, Manchester, UK M13 9PL
et
Mireille MATT,
INRA, GAEL, 38000 Grenoble, Université Grenoble Alpes, GAEL, 38000 Grenoble

 

Cet article est fondé sur une expérience de recherche-intervention conduite au sein de l’Institut national de recherche agronomique (INRA), dont l’objectif était de concevoir et d’expérimenter une approche d’évaluation des impacts socio-économiques de la recherche. Fondée sur une conception de l’impact de la recherche comme processus, une conception inspirée par les théories de l’innovation (principalement par la sociologie de la traduction), notre approche est basée sur une méthode d’études de cas standardisées. Il s’agit ainsi d’associer les avantages des récits et des descriptions fines à ceux de la généralisation des résultats. Sans renoncer à la mesure des effets de la recherche (notamment dans leurs dimensions non économiques), l’enjeu est ici de mieux comprendre les mécanismes qui génèrent les impacts et la diversité des chemins d’impact, et d’en identifier les points critiques. Cette approche ambitieuse a été conçue et expérimentée à l’INRA. Elle nous a conduits à réaliser trente études de cas, à procéder à leur analyse transversale et à intéresser les départements de recherche qui ont utilisé ASIRPA pour leur propre évaluation. Cet article présentera notre approche et ses principaux résultats, puis il conclura en évoquant certaines de ses limites, ainsi que des pistes possibles de son développement.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 122 - December 2015

Assessing the societal impact of research in order to manage it: ASIRPA and agronomic research

Pierre-Benoit Joly,
University Paris-East, LISIS, CNRS, ESIEE Paris, INRA, UPEM; Laurence Colinet, INRA Collège de Direction, Paris;
Ariane Gaunand,
INRA, GAEL, University of Grenoble-Alps, GAEL
Stéphane Lemarié,
INRA, GAEL, University of Grenoble-Alps, GAEL
Philippe Larédo,
University Paris-East, LISIS, CNRS, ESIEE Paris, INRA, UPEM, University of Manchester
and
Mireille Matt,
INRA, GAEL, University Grenoble-Alpe, GAEL

 

The research-intervention, conducted by the authors in the French National Institute of Agronomic Research (INRA), had the objective of designing, and experimenting with, an approach to evaluating the social and economic effects of research. Based on a conception (inspired by theories about innovation) of this impact as a process, the methodology entailed using standardized case studies to draw a relation between the advantages of detailed descriptions and the generalization of findings. Although measuring the effects of research (in particular non-economic ones) is not abandoned, this project sought to better understand how these effects are generated and to identify the diversity of their paths of impact and the critical points in them. Thirty case studies were made and submitted to a cross-sectional analysis. This ambitious approach was designed at INRA and experimented there. Interest in the project was aroused in the departments of research that used ASIRPA for their own assessment. After presenting this approach and major findings, its limits are pointed out along with possibilities for developing it.

Retour au sommaire


N° 122 - Dezember 2015

Die gesellschaftliche Auswirkung der Forschung bewerten, um zu lernen, wie mit ihr umzugehen ist : die Methode ASIRPA und das Beispiel der agronomischen Forschung

Pierre-Benoit Joly,
Université Paris-Est, LISIS, CNRS, ESIEE Paris, INRA, UPEM, 77454 Marne-La-Vallée,
Laurence Colinet,
INRA Collège de Direction, 75007 Paris,
Ariane Gaunand,
INRA, GAEL, 38000 Grenoble, Université Grenoble Alpes, GAEL, 38000 Grenoble, Stéphane Lemarié, INRA, GAEL, 38000 Grenoble, Université Grenoble Alpes, GAEL, 38000 Grenoble,
Philippe Larédo,
Université Paris-Est, LISIS, CNRS, ESIEE Paris, INRA, UPEM, 77454 Marne-La-Vallée, University of Manchester, MIIOR, MBS, Harold Hankins Building, Manchester, UK M13 9PL, und
Mireille Matt,
INRA, GAEL, 38000 Grenoble, Université Grenoble Alpes, GAEL, 38000 Grenoble

 

Dieser Artikel basiert auf der Erfahrung eines Forschungsprojekts, das am französischen Institut  für agronomische Forschung (INRA) durchgeführt wurde, um eine Bewertungsmethode der sozio-ökonomischen Auswirkungen der Forschung zu konzipieren und zu testen. Ausgehend von einer innovationstheoretisch inspirierten Konzeption (hauptsächlich von der Soziologie der Übersetzung) der Auswirkung der Forschung als Prozess, fußt unsere Arbeitsweise auf einer Methode standardisierter Fallstudien. Es geht darum, die Vorteile des Erzählens und der genauen Beschreibung mit denen der Verallgemeinerung der Ergebnisse zu verbinden. Ohne auf die Messung der Auswirkungen der Forschung zu verzichten (insbesondere in ihren nicht-ökonomischen Dimensionen), halten wir es für wichtig, die Mechanismen, die die Auswirkungen generieren, und die vielfältige Bahnungen dieser Auswirkungen zu verstehen und ihre kritischen Punkte zu identifizieren. Diese ehrgeizige Methode wurde am Institut INRA ausgearbeitet und getestet. Sie bestand in dreißig Fallstudien und in deren Transversalanalyse, und ist für Forscherteams von Interesse, die ASIRPA für ihre eigene Bewertung benutzt haben. Dieser Artkel präsentiert unser Projekt und dessen wichtigste Ergebnisse, und weist zum Abschluss auf einige Grenzen des Vorgehens sowie auf Möglichkeiten seiner Entwicklung hin.

Retour au sommaire


N° 122 - Diciembre 2015

Evaluar las repercusiones sociales de la investigación para aprender a manejarlas. El enfoque ASIRPA y el ejemplo de la investigación agrícola

Pierre-Benoit Joly,
Universidad de París-Este, LISIS, CNRS, ESIEE París, INRA, UPEM, 77454 Marne-la-Vallée,
Laurence Colinet,
INRA Colegio de dirección, 75007 París,
Ariane Gaunand,
INRA, GAEL, 38000 Grenoble, Universidad de Grenoble Alpes, GAEL, 38000 Grenoble,
Stéphane Lemarié,
INRA, GAEL, 38000 Grenoble, Universidad Grenoble Alpes, GAEL, 38000 Grenoble,
Philippe Larédo,
Universidad de París, LISIS, CNRS, ESIEE París, INRA, UPEM, 77454 Marne-la-Vallée, University of Manchester, MIIOR, MBS, Harold Hankins Building, Manchester, UK M13 9PL
y
Mireille Matt,
INRA, GAEL, 38000 Grenoble, Universidad de Grenoble Alpes, GAEL, 38000 Grenoble

 

Este artículo se basa en un experimento de investigación e intervención realizado en el Instituto Nacional de Investigación Agronómica (INRA), cuyo objetivo era elaborar y experimentar un enfoque de evaluación de los impactos socioeconómicos de la investigación. Nuestro enfoque, basado en una concepción del impacto de la investigación como proceso, concepto inspirado por las teorías de la innovación (principalmente por la sociología de la traducción), se basa en un método de estudios de casos estandarizados. Se trata de combinar las ventajas de los relatos y descripciones detalladas con las de la generalización de los resultados. Sin dejar de lado la medición de los efectos de la investigación (especialmente en sus dimensiones no económicas), el desafío era comprender los mecanismos que generan los impactos y la diversidad de las vías de impacto, e identificar sus puntos críticos. Este enfoque ambicioso ha sido diseñado y experimentado en el INRA. Nos ha llevado a realizar treinta estudios de caso, proceder a su análisis transversal e implicar los departamentos de investigación que han utilizado ASIRPA para su propia evaluación. Este artículo presenta nuestro enfoque y sus principales resultados, y concluye presentando algunos de sus límites, al igual que las oportunidades posibles de desarrollo.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr