La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

N° 13 - Janvier 1999 - Installation nucléaire. Après la mine (3ème partie)

Les relations des gestionnaires du risque urbain avec les populations riveraines. Critique d’une certaine idée de la communication

par Thierry Coanus, François Duchêne, Emmanuel Martinais

Laboratoire RIVES, UMR CNRS
N°5600 Ecole nationale des travaux publics de l’Etat (ENTPE)

 

Les relations des gestionnaires du risque avec la population concernée par d’éventuels accidents sont souvent marquées par une grande méfiance réciproque. D’autre part, démunis de relais ou de porte-parole à la mesure des territoires concernés, les gestionnaires du risque recourent en général à des politiques de communication dérivées du marketing, à l’efficacité incertaine. On souhaite développer ici l’hypothèse selon laquelle ces façons de faire reposent sur l’idée d’un "Grand Partage" entre gestionnaires du risque d’un côté, population de l’autre. Un partage qui repose sur un savoir supposé objectif, conçu comme facteur discriminant et qui serait l’apanage des premiers alors que la seconde, qui en est démunie, serait perçue comme quasi mineure. Des travaux sur les risques naturels et industriels, réalisés en région Rhône-Alpes, mettent pourtant en évidence un important travail de construction des représentations du danger par ceux qui, bien que non-spécialistes, y sont potentiellement soumis. Il y a là matière à s’interroger sur les fondements, tant explicites qu’implicites, des politiques de communication en matière de risques urbains et donc, in fine, sur leur efficacité.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr