LES ANNALES DES MINES
REALITES INDUSTRIELLES - Août 2004
 

AVANT-PROPOS

LA POLITIQUE ENERGETIQUE FRANÇAISE EN DÉBAT
DE NOUVEAUX TEXTES "REFONDATEURS"

par Dominique Maillard
Directeur général de l'Énergie et des Matières premières



 

L'ÉNERGIE EN FRANCE ET DANS LE MONDE
Sommaire détaillé

 

PROPOSITIONS POUR UNE POLITIQUE DE L’ENERGIE A L’HORIZON 2050

par Bernard Bigot
Haut Commissaire à l'Énergie atomique

Les bouleversements prévisibles des conditions de production et de consommation d’énergie, induits par des contraintes environnementales, géopolitiques et économiques nouvelles, imposent de dégager dès aujourd’hui des axes stratégiques forts pouvant permettre de diviser par trois, à l’horizon 2050, nos émissions de gaz carbonique. Trois usages de l’énergie primaire méritent une attention particulière : la production de l’électricité, le chauffage et les transports.
 
 

LA SÉCURITÉ D’APPROVISIONNEMENT ÉLECTRIQUE
EN EUROPE OCCIDENTALE EN 2004

par André Merlin
Directeur du Réseau de transport d'électricité
Président d'ETSO (European Transmission Systems Operators)

Après les incidents qui ont marqué l’année 2003, les acteurs du secteur électrique doivent ensemble promouvoir une organisation qui garantisse durablement la sécurité d’approvisionnement, élément clef de notre sécurité collective au niveau européen. En France, depuis sa création en 2000, RTE assure le développement du réseau de transport d’électricité ainsi que la gestion des flux qui y circulent. Pérenniser l’indépendance des gestionnaires des réseaux de transport d’électricité interconnectés par rapport aux autres acteurs du secteur et leur donner les moyens de jouer pleinement leur rôle central constituent des enjeux essentiels pour l’avenir.
 
 

ITER, LA FUSION CONTRÔLEE, ENERGIE DU FUTUR

par Robert Aymar
Directeur général du CERN
Directeur d'ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) (1994-2003)

La combustion nucléaire d'hydrogène délivre un million de fois plus d'énergie que sa combustion chimique, mais est bien plus difficile à réaliser. Fruit d'une collaboration internationale à l'échelle mondiale, le projet  ITER  vise à maîtriser cette combustion, étape essentielle et avancée considérable vers un réacteur électrogène utilisant la fusion contrôlée. La décision de construction est imminente. Le site est à choisir : pourquoi pas Cadarache ?
 
 

LA PROMOTION DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES NOUVEAUX
MARCHES ELECTRIQUES CONCURRENTIELS

par Dominique Finon
Directeur de Recherche au CNRS,
Centre international de recherche sur l'environnement
et le développement, EHESS & CNRS
et Philippe Ménanteau
Ingénieur de Recherche CNRS, Département Energie
et Politiques d'environnement, Université de Grenoble II

La promotion des énergies renouvelables en production électrique qui a connu une impulsion radicale au milieu des années quatre-vingt dix dans les pays européens doit être adaptée à l’introduction de la concurrence sur les marchés électriques. Les instruments antérieurs, en particulier les tarifs d’achat garantis, sont critiqués pour leur coût et leur inadéquation à leur environnement concurrentiel. La directive 2001/77/C qui encourage les Etats membres à accélérer la pénétration des ENR prévoit une évaluation sur une convergence vers le système des quotas et des échanges des certificats verts, système qui n’a pas nécessairement toutes les qualités qu’on lui prête.
 
 

L’UTILISATION DE L’HYDROGENE CHEZ LES CONSTRUCTEURS AUTOMOBILES

par Pierre Beuzit
Directeur de la recherche du groupe Renault

Il y a aujourd’hui un fort consensus mondial pour considérer l’hydrogène et la pile à combustible comme « La solution » dans la recherche d’une alternative au pétrole, dans le cadre d’un développement durable, mais aussi, tout simplement, parce que la voiture du futur sera électrique. L’industrie automobile est donc aujourd’hui celle qui tire l’essentiel des recherches dans le monde sur l’hydrogène et la pile à combustible, même si bien d’autres applications sont envisagées. Ces technologies pourraient être compétitives en automobile autour de 2015.

LES CHARGES DE SERVICE PUBLIC LIEES A LA COGENERATION
ET AUX ENERGIES RENOUVELABLES

par Patricia de Suzzoni
Commission de régulation de l'énergie

C’est le consommateur final qui, en France, finance les dispositifs de soutien à la cogénération et aux énergies renouvelables : mécanismes des obligations d’achat à prix garanti ou des appels d’offre. Reste à expliquer l’évaluation de la CRE. Et à faire une suggestion : tester chez nous le mécanisme des certificats verts, avant de créer un marché européen.
 
 
 

FAITS ET CHIFFRES EN 2003

BILAN ENERGETIQUE PROVISOIRE DE LA FRANCE POUR 2003

Partie statistique coordonnée par Richard Lavergne et Louis Meuric,
Observatoire de l’énergie.

 L'évolution annuelle de l'énergie en France depuis 1973

 La facture énergétique de la France en 2003

 L'électricité

 Le gaz naturel en France

 Les combustibles minéraux solides



 
 
 
 Retour sommaire