La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1941
  - Mémoires
  - Partie administrative

 

 

         
         
 

 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2008 - Les pôles de compétitivité, premier bilan


 

Editorial par  François Valérian,

Rédacteur en chef des Annales des Mines


 

Il y a presque quatre ans, une décision publique permettait la création de pôles de compétitivité en France. En février 2006, Réalités industrielles leur consacrait un dossier. Les pôles émergeaient alors, victorieux d’une compétition nationale au terme de laquelle ils avaient été sélectionnés par l’Etat.
Que peut-on en dire aujourd’hui ? Un processus d’évaluation publique est en cours, et plusieurs chercheurs impliqués dans l’étude des pôles, autour de l’observatoire des pôles de compétitivité de l’école des mines de Paris, nous ont aidés dans l’élaboration de ce premier bilan. Tout d’abord, les entreprises, les universités et les collectivités territoriales n’ont pas attendu les pôles pour coopérer. C’est une évidence, mais qui vaut d’être rappelée et forme en même temps un atout puissant pour les pôles. Même si l’on estime souvent, en France, que les initiatives privées de l’étranger ne peuvent être reproduites sans l’appui de l’Etat, la France aussi dispose de « clusters » informels depuis plusieurs décennies.
Il n’empêche que les pôles de compétitivité ont engendré une dynamique. D’abord, ils ont renforcé une image de compétitivité, régionale, nationale ou internationale. Ils ont institutionnalisé la coopération, et l’ont étendue à des entreprises qui pouvaient être rétives à l’échange avec des entreprises concurrentes ou simplement peu connues. Les pôles tentent aussi de simplifier pour les entreprises locales l’accès à différentes sources de financement. Ils favorisent les échanges entre les entreprises, les centres de recherche et les structures de formation, et l’on sait que dans ce domaine, la France a encore quelques progrès à faire.
L’Etat a donné l’impulsion, mais il doit aussi rester discret. Les logiques territoriales, pour importantes qu’elles soient dans la cohésion politique d’un pays, pèsent de moins en moins dans la stratégie d’une entreprise dynamique. L’internationalisation des ventes, des ressources et des compétences est une obligation pour toute entreprise qui veut se développer, voire même survivre. Les pôles de compétitivité, outils d’aménagement du territoire, doivent contribuer à ouvrir nos territoires sur le monde.

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr