La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète
   

 

 

Novembre 2009 - L'électricité solaire et les pays de la Méditerranée

La relance de la production d’électricité verte aux États-Unis : une rencontre entre Prométhée … et Keynes

par Marc Magaud
Mission pour la Science et la Technologie
Ambassade de France aux Etats-Unis
et  
Daniel Ochoa
Directeur adjoint chargé de l'innovation et du développement à l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne

 

Au cours de sa campagne, le candidat Barack Obama avait insisté sur le lien étroit existant entre la crise économique, le changement climatique et la sécurité énergétique (et même la sécurité nationale, en raison de l'excessive dépendance des Etats-Unis vis-à-vis des ressources pétrolières que ce pays importe). Il avait esquissé le projet de développement d'une économie sobre en carbone, qui émettrait en 2050 seulement 20 % de la quantité de gaz à effet de serre émise en 1990. Il s'était engagé à consacrer 150 milliards de dollars, sur dix ans, à la R&D en matière d’énergies renouvelables, que ce soit par financement direct (dotations, garanties d'emprunts, achats par l'état fédéral, etc.) ou au moyen d’incitations fiscales. Enfin, il avait annoncé la création potentielle de 5 millions d'emplois dans le domaine des technologies vertes.
Ses premières déclarations officielles sur le changement climatique et la prépondérance accordée au thème de l'énergie dans les premières mesures prises par son Administration reflètent chez le nouveau Président le même niveau de préoccupation que chez le candidat. En effet, une fois élu, Barack Obama a poursuivi sur cette ligne directrice en orientant son plan de relance économique massif (787 milliards de dollars) vers la création d' « emplois verts », notamment dans le secteur de l'énergie (85 milliards). Dans ce stimulus package, la R&D portant sur les nouvelles énergies plus sobres en carbone (capture et stockage souterrain du CO2, solaire, éolien, géothermie, biocarburants de deuxième génération...) figure au premier rang des priorités.

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


November 2009 - Solar electtricity and countries in the Mediterranean Bassin

Relaunching the production of “green” electricity in the United States: Prometheus meets Keynes

Marc Magaud and Daniel Ochoa

 

During his campaign, Barack Obama insisted on the close tie between the recession, climate change and national security in matters of energy, given the country’s excessive dependence on oil imports. He outlined the development of a low-carbon economy that would, in 2050, emit only 20% as much greenhouse gas as in 1990. He pledged to devote, over a ten-year period, 150 billion dollars to R&D on renewable energy, either through direct funding (grants, loan guarantees, purchases by the federal government, etc.) or tax incentives. He also spoke about the potential creation of five million jobs in environmental-friendly technology. Given his first official declarations on climate change and the importance of the theme of energy in the first measures taken by his administration, the new president has reflected the same level of concern as the candidate. Since his election, Obama has pursued the same policy line by orienting his massive economic stimulus plan ($787 billion) toward creating “green jobs”, especially in energy ($85 billion). In the stimulus package, R&D for new sources of low-carbon energy — stocking CO2 underground, solar and geothermal energy, wind power, second-generation biofuels, etc. — figures among the top priorities.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr