Jacques LESOURNE


Lesourne, Elève de l`Ecole polytechnique
(C) Ecole polytechnique

Né le 26/12/1928 à La Rochelle. Fils d'André LESOURNE, officier, et de Simone GUILLE. Marié à Odile MELIN. 4 enfants.

Ancien élève de l'Ecole Polytechnique (promotion 1948, sorti major), et de l'Ecole des mines de Paris (sorti en 1953, major sur 10 élèves corpsards, il avait notamment comme professeur Maurice ALLAIS qui l'a fortement influencé). Voir son bulletin de notes aux Mines (on admirera les deux "20" donnés par Maurice Allais, notes très rarement attribuées par le Maître). Ingénieur au corps des Mines.

Jacques Lesourne a été stagiaire, puis chef du service économique aux Charbonnages de France (1954-1957), fondateur directeur général et président du groupe Sema (1958-1976), directeur du projet Interfuturs à l'OCDE (1976-1979), professeur d'économie (1974-1998) et président du département Économie et gestion au Conservatoire national des Arts et Métiers (1974-1991), directeur-gérant du journal Le Monde (1991-1994). Il a présidé notamment l'Association française de science économique (1981-1983), Futuribles et FutuRIS, et l'International Federation of operational research societies (Ifors) (1986-1989).

Il a été accessoirement professeur à l'Ecole des mines de Saint-Etienne de 1956 à 1959, et à l'INSEE de 1959 à 1961. Il a aussi coordonné l'enseignement au très éphémère Institut Auguste Comte (1979-1981) que Roger Martin avait créé, à l'initiative de Valéry Giscard d'Estaing, dans les anciens locaux de l'Ecole polytechnique, rue de la Montagne Ste Geneviève à Paris (5e).

Il est membre de l'Académie des technologies depuis 2000 et commandeur de la Légion d'honneur.

Il a publié de nombreux ouvrages d'économie et de prospective, notamment Technique économique et gestion industrielle (Dunod, 1958), Le Calcul économique (Dunod, 1964, 1972), Modèles de croissance de l'entreprise (Dunod, 1972), L'Economie de l'ordre et du désordre (Economica, 1991), Les systèmes du destin (Dalloz, 1976), Les Mille sentiers de l'avenir (Seghers, 1981), Éducation et société (Le Monde de l'éducation - La Découverte, 1988), L'Après-Communisme avec Bernard Lecomte (Laffont, 1990).

Michel GODET, titulaire de la chaire de Prospective au CNAM, qui a beaucoup travaillé avec Jacques LESOURNE, le considère comme l'un des pères de la prospective en France : Voir entretien avec Philippe Durance. Jacques Lesourne a été nommé au Centre d'études prospectives et d'informations internationales par décret du 6 novembre 2010.

Voir aussi : Vidéo de 14 minutes dans laquelle Jacques Lesourne présente la personnalité de Georges Besse (enregistrée le 14 novembre 2011, soit 25 ans après l'assassinat de Georges Besse)