La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

N° 73 - Septembre 2003

ESSOR ET DÉCLIN DE LA PARTICIPATION FINANCIÈRE AU XIXème SIÈCLE - LEÇON HISTORIQUE D'UN SYSTEME DE REMUNERATION CONTROVERSE

 

par Christophe ESTAY
Professeur - Ecole de management - Bordeaux

 

Le XXe siècle marque une rupture dans l'approche de la participation financière en France. Alors que la plupart des pays laisse aux entreprises l'initiative de mettre en place des régimes de rémunération alternatifs, la France instaure une participation obligatoire aux fruits de l'expansion à partir des années soixante : l'objectif est de trouver « une troisième voie entre capitalisme et socialisme ». Mais dès le XIXème siècle, le développement de la participation financière s'expliquait déjà principalement par le désir des dirigeants d'entreprises de voir s'améliorer les conditions de vie des salariés et par l'espoir de voir se réduire les conflits sociaux en rapprochant les intérêts des travailleurs de ceux des patrons.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 73 - September 2003

 

The growth and decline of financial participation in the fruits of labor during the 19th century: A history lesson on a controversial pay system

 

Christophe Estay

 

In France, the 20th century marked a rupture in the way wage-earners participated in the fruits of their labor. Whereas most countries were letting companies set up alternative pay schemes, France instituted, in the early 1960s, an obligation to have wage-earners partake of the fruits of economic growth. The objective was to find a “third path between capitalism and socialism”. In the 19th century already, the development of schemes of participation in the fruits of labor were mainly motivated by employers’ intention to improve living standards for wage-earners and their hope of thus reducing social grievances thanks to the converging interests of workers and bosses. 

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr