La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

N° 78 - Décembre 2004

AGIR INTENTIONNELLEMENT CONTRE SES VALEURS

 

par Alain ANQUETIL
Centre de recherche en Epistémologie Appliquée
Ecole Polytechnique

 

Lorsque nous jugeons que nous devons accomplir une action, nous pouvons dire, après l’avoir accomplie, qu’elle était rationnelle. La faiblesse de la volonté, ou akrasia, décrit une action accomplie intentionnellement et délibérément à l’encontre de notre jugement, donc manifestement irrationnelle. L’akrasia a été invoquée pour rendre compte de cas d’actions accomplies par des cadres confrontés à la corruption au sein de leur entreprise, accomplissant d’abord une action akratique, c’est-à-dire contraire à ce qu’ils jugeaient préférable de faire, puis réalisant une action de direction opposée. L’analyse de leur processus de décision a montré que leur action akratique, quoique irrationnelle, leur permettait de retrouver une cohérence avec leur système de valeurs. En matière de management, une telle situation est très problématique, d’autant qu’éviter l’akrasia semble moins dépendre de la qualité de l’environnement professionnel que du caractère de la personne.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 78 - December 2004

 

Acting intentionally against one's values

 

Alain Anquetil

 

When we think we should carry out an action, we can, after doing it, say it was rational. Weak will power (akrasia) describes an action that, though performed intentionally and deliberately, runs counter to our judgement and is, therefore, obviously irrational. Akrasia has been used to explain actions by executives who, faced with corruption inside their company, start by performing an action that runs contrary to what they think preferable and then undertake one in the opposite sense. Analyzing how they make decisions sheds light on these irrational actions, which enable them to restore coherence within their value system. In management, such situations are laden with problems, since avoiding akrasia apparently depends less on the quality of the occupational environment than on the person’s character.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr