La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

N° 76 - Juin 2004

UN HOMME À TOUT SAVOIR ? LES LIMITES DE L’APPROCHE PAR LES CONNAISSANCES - LE CAS EXEMPLAIRE DE L’OUTILLAGE DE MISE EN FORME

 

par David URSO
et
Béatrice VACHER
Ecole des mines d'Alès, site EERIE

 

Redéfinition des structures de R&D, rationalisation du processus de conception, ingénierie concourante ou co-développement de produits : toutes ces nouvelles formes d’organisation sont développées par les entreprises pour conforter leurs avantages concurrentiels. Sont-elles pour autant suffisantes ?
Se basant sur l'étude de la fabrication de moules pour injection plastique - activité fortement sous-traitée du secteur automobile - les auteurs s'interrogent sur les interactions entre processus de renouvellement des connaissances et développement des produits. L’industrialisateur des moyens de production, seul à assurer l’interface entre l’outillage et le produit par sa capacité à combiner ressources humaines, matérielles et symboliques, apparaît alors comme un acteur prépondérant, au cœur de ces processus d'innovation.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 76 - Juin 2004

 

A know-all? The limits of a knowledge-based approach: The exemplary case of product-design tools

 

David URSO and Béatrice VACHER

 

The reorganization of R&D structures, the rationalization of design, competitive engineering and the codevelopment of products… firms have developed all these new forms of organization in order to gain a competitive edge. Does this suffice? Referring to a study on the manufacturing of molds for plastic — an activity that the automobile industry subcontracts — questions are raised about the interactions between updating knowledge and developing products. The “industrializers of the means of production” provide the only interface between tools and products owing to their capacity for combining human, material and symbolic resources. They are a decisive actor in processes of innovation.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr