La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 121 - Septembre 2015

Des retours d’expatriation souvent difficiles à gérer : trois pistes d’analyse

Par Jérémy VIGNAL
Attaché temporaire à l’Enseignement et à la Recherche, Université d’Aix-Marseille, CNRS - Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail (LEST UMR 7317), 13626 AIX-EN-PROVENCE CEDEX 01 jeremy.vignal@univ-amu.fr

 

À partir d’une recherche qualitative menée auprès de 39 acteurs concernés par les problématiques de l’expatriation et d’une revue de la littérature consacrée à ce sujet, nous proposons dans cet article une analyse de la gestion des expatriés au sein de firmes multinationales (FMN). Trois pistes de réflexion ont ainsi pu être mises en évidence  :
a) la gestion de l’expatriation est souvent présentée comme se décomposant en trois phases distinctes, ce qui empêche de saisir les interdépendances entre ces différentes étapes,
b) les expatriés constituent une population hétérogène, mais cette hétérogénéité n’est que rarement appréhendée par les FMN qui ont à gérer cette population ou par la littérature traitant de cette thématique,
c) et, enfin, la gestion de l’expatriation est souvent dominée par des considérations d’ordres administratif, financier et quantitatif, alors que la gestion des expatriés est avant tout une affaire de gestion des carrières.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 121 - September 2015

Repatriation: hard-to-manage cases - Three approaches to an analysis

Jérémy Vignal,
temporary assignment in teaching and research at the University of Aix-Marseille, CNRS (Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail, LEST UMR 7317)
The findings of a qualitative survey of 39 p

 

ersons involved in problems related to expatriation are used, along with a review of the literature, to analyze how multinational corporations manage expatriates. Three lines of thought are pursued. First of all, presenting expatriate management in three distinct phases, as is often done, keeps us from grasping interrelations between phases. Secondly, although expatriates are heterogenous, multinational firms and the literature on this topic seldom grasp the import of this characteristic. Finally, the management of expatriates often revolves around considerations of an administrative, financial or quantitative sort whereas it is, above all, an aspect of career management.

Retour au sommaire


N° 121 - September 2015

Die oftmals schwierige Reintegration der Expatriates : drei analytische Ansatzpunkte

Jérémy Vignal,
Attaché temporaire für den Bereich Lehre und Forschung, Université d’Aix-Marseille, CNRS - Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Tavail (LEST UMR 7317), 13626 Aix-en-Provence Cedex 01

 

Dank einer qualitativen Befragung von 39 Akteuren, die von der Problematik der Auslandsaufenthalte betroffen sind, und nach der Durchsicht der Literatur zu diesem Thema sind wir in diesem Artikel in der Lage, eine Analyse der Verwaltung der Expatriates in multinationalen Unternehmen vorzuschlagen. Drei analytische Ansatzpunkte konnten zu Grunde gelegt werden : a) die Verwaltung der Auslandsaufenthalte beruht auf einer Aufteilung in drei unterschiedliche Etappen und verhindert hierdurch das Verständnis der gegenseitigen Abhängigkeiten zwischen diesen unterschiedlichen Zeitabschnitten, b) die Gruppe der Expatriates ist durch eine Heterogenität gekennzeichnet, die von den multinationalen Unternehmen verwaltungsmäßig nur selten berücksichtigt wird und auch in der betreffenden Literatur kaum Erwähnung findet, und schließlich, c) die Verwaltung der Auslandsaufenthalte wird oft von Erwägungen administrativer, finanzieller und quantitativer Art beherrscht, während die Verwaltung der Expatriates vor allem mit Karrieren befasst ist.

Retour au sommaire


N° 121 - Septiembre 2015

¿Por qué el regreso tras una expatriación es a menudo difícil? Presentación de tres análisis

Jérémy Vignal,
Responsable encargado de educación e investigación, Universidad de Aix-Marsella, CNRS - Laboratorio de Economía y Sociología del Trabajo (LEST UMR 7317), 13626 Aix-en-Provence Cedex 01

 

Basándose en una investigación cualitativa realizada con 39 agentes afectados por la problemática de la expatriación y un análisis de la literatura dedicada a este tema, el artículo propone un análisis de la gestión de los expatriados en las empresas multinacionales (EMN). Para ello, se han identificado tres pistas de reflexión: a) la gestión de la expatriación suele tratarse como tres fases distintas, lo que dificulta el análisis de las interdependencias entre estas distintas etapas, b) los expatriados constituyen un grupo heterogéneo, pero las EMN que se encargan de esta población o las publicaciones que tratan este tema sólo tienen en cuenta esta heterogeneidad en raras ocasiones y, por último, c) la gestión de la expatriación suele estar dominada por consideraciones de tipo administrativo, financiero y cuantitativo, mientras que la gestión de los expatriados es ante todo una cuestión de gestión de carrera.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr