La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

N° 68 - juin 2002

ASYMÉTRIES D’INFORMATION ET ORGANISATION BANCAIRE : LE CAS D’UNE BANQUE D’INVESTISSEMENT SPÉCIALISÉE

 

par Utz HOESER
professeur, Universidad Argentina de la Empresa, Buenos Aires
chercheur associé au CSO, Paris
et
Vincent SIMOULIN
chercheur au Lereps - Université des sciences sociales de Toulouse

 

Il y a toujours risque à entreprendre, voire simplement à décider, et cela pousse chacun à justifier ses choix et à se protéger autant que possible. Cette dimension anxiolitique, inhérente à tout processus de choix, impose alors aux décideurs de mettre en œuvre des mécanismes de protection variés, parfois internalisés. Développer l’analyse d’un système dont la fonction principale est de gérer un risque élevé, c’est donc, selon les auteurs, insister bien davantage sur ces mécanismes qu’interroger la nature des rationalités à l’œuvre dans les choix concrets. Le risque étant au centre même de l’activité bancaire, c’est à travers l’exemple d’une banque européenne d’investissements qu’ils développent cette approche originale des mécanismes de décision mis en oeuvre dans les financements de grands projets.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 68 - June 2002

 

The asymmetry of information and the organization of banking: The case of an investment bank

 

Utz Hoeser and Vincent Simoulin

 

Doing business or simply making a decision is always risky. It forces people to justify their choices and to protect themselves as much as possible. Inherent in any decision-making process, this anxiety-causing dimension forces decision-makers to implement diverse protective measures, some of them internalized. To analyze a system that has, as its primary assignment, the management of high risks, more attention must be paid to these measures than to the rationales underlying the choices actually made. Since banking activities revolve around risk-taking, the example of a European investment bank is used to develop this original approach to decision-making about how to fund big projects.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr