La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

 

 

N° 67 - mars 2002

LA CONSTITUTION DE LA CARTE DES FORMATIONS DANS LES UNIVERSITÉS
À la recherche d’une stratégie d’établissement

 

par Frédéric KLETZ
et
Frédérique PALLEZ,
Centre de Gestion Scientifique, École des Mines de Paris

 

La constitution d’une offre de formation maîtrisée, traduisant des objectifs explicites, est l’un des signes majeurs de l’existence d’un établissement universitaire doté d’une stratégie et d’une capacité de décision, quelles que soient, par ailleurs, ses composantes disciplinaires. Ce qu’il est convenu d’appeler l’autonomie des établissements se mesure donc concrètement à l’aune de leur politique d’offre de formation. Or, si des évolutions sont sensibles, le diplôme et ses porteurs disposent d’une autonomie encore forte, seulement régulée à la marge. Même si la tension entre logique disciplinaire et logique d’établissement est intrinsèque au fonctionnement universitaire et peut, en elle-même, être féconde, on peut se poser la question des conditions d’un rééquilibrage à même de redonner sa juste place à l’établissement, dans un contexte de stagnation des effectifs et des moyens, et de concurrence croissante entre établissements, y compris demain à l’international.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 67 - mars 2002

 

Drawing up plans for higher education: In quest of a strategy for establishments

 

Frédéric Kletz and Frédérique Pallez

 

A controlled supply of education reflecting clear-cut objectives is a major sign that a university has a strategy and a decision-making capacity, regardless of what disciplines are taught. The gauge of what is conventionally called "autonomy" is, therefore, the establishment’s policy for supplying education. Despite detectable changes, diplomas and graduates still enjoy a high degree of autonomy with only marginal regulation. A tension between the "logic" of the disciplines and of the university is inherent in how these establishment operate; and it may, as such, be fertile. Nevertheless, questions can be raised about the conditions for a new equilibrium with the right place for universities given stagnating enrollments and budgets as well as growing competition — which will become international in the near future — between establishments.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr