La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 1991

 

 

         
 

 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 89 - Septembre 2007

LE MARKETING FAIT-IL PERDRE LEUR ÂME AUX MILITANTS DU COMMERCE EQUITABLE ?

par Ronan LE VELLY
Enseignant à la Faculté de Droit et des Sciences politiques de Nantes,
Chercheur au Centre Nantais de Sociologie (CENS)

 

Le succès du « commerce équitable » devrait être l’augmentation de son chiffre d’affaires, puisqu’ainsi les producteurs du Tiers-monde seraient plus nombreux à être mieux rémunérés. Comment se fait-il, donc, que l’utilisation des outils du marketing traditionnel provoque une telle gêne (un tel dégoût !) de la part d’agents bénévoles du commerce équitable, censés les utiliser ? Pour l’auteur, qui a mené une enquête au sein des deux principales associations françaises, tout est dans l’appropriation des outils de marketing par leurs utilisateurs. Les significations qui sont attachées à ces méthodes rejaillissent sur l’identité des agents. Alors, quand on touche à la mondialisation, à la morale des affaires, et qu’on ne veut pas voir tout cela « rester une belle idée pour beaux colloques », l’affaire se complique…

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 89 - September 2007

Does marketing make activists in the fair-trade movement sell their souls?

Ronan Le Velly

 

The success of the fair trade movement should be measured by its rising sales figures, since they would be evidence that more and more Third World producers are being better paid. Why do traditional marketing tools bother — even disgust — the volunteers involved in fair trade who are supposed to use them? As the findings of field work conducted in two major French non-profit organization show, everything hinges on how these marketing tools are adopted by users. The meanings associated with these methods affect these persons’ identities. Once globalization and business ethics are at stake, matters become complicated when activists do not want “all this to be reduced to interesting ideas for interesting symposiums”.

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr